Retour

Les Alouettes inspirés par les enfants malades de Ste-Justine

Une main de géant pour réconforter un poupon malade. L'image est émouvante.  Une des nombreuses croquées lors de la visite des Alouettes auprès des enfants malades au CHU Ste-Justine, mardi matin.

Un texte de Jacinthe Taillon

Luc Brodeur-Jourdain a trouvé les mots justes pour réconforter les enfants et leurs familles.  Lui-même papa d'un gaçon de moins d'un an, le joueur était visiblement ému par les rencontres qu'il a faites. 

Brodeur-Jourdain a pris tout son temps pour s'informer de la santé des jeunes patients. Il a passé de longues minutes en compagnie de Rosalie Thibault, qui lutte contre la leucémie.

L'adolescente doit encore subir des traitements de chimiothérapie et une greffe de la moelle osseuse. La visite surprise des Alouettes lui a permis d'oublier momentanément ses problèmes.

Samuel Giguère est lui aussi papa de deux jeunes filles de cinq ans et cinq mois. Il comprend les épreuves que doivent traverser les malades et leurs proches. 

Les joueurs des Alouettes ont passé plusieurs heures à distribuer des sourires, des poignées de mains et des ballons autographiés par les membres de l'équipe.

Pour plusieurs d'entres-eux, cette visite à Ste-Justine permet de mettre les choses en perspectives. Le football, c'est du sérieux, mais ça demeure un jeu. Rien à voir avec la réalité des enfants qui luttent parfois pour leur vie.

Inspirés et inspirants...

Plus d'articles