Retour

Les Alouettes libèrent Duron Carter et Kenny Stafford

Après une 11e défaite cette saison samedi à Calgary, les Alouettes ont fait du ménage lundi en libérant les receveurs de passe Duron Carter et Kenny Stafford.

Les deux joueurs ont fait leur au revoir à Montréal et à l'organisation sur Twitter.

Carter et Stafford ont notamment eu des prises de bec avec le quart Rakeem Cato à l'entraînement durant la saison.

Carter, qui faisait un retour à Montréal après un essai infructueux avec les Colts d'Indianapolis dans la NFL, a aussi écopé d'une suspension d'un match pour avoir bousculé l'entraîneur du Rouge et Noir d'Ottawa, Rick Campbell, lors du match d'ouverture des Alouettes au stade Percival-Molson.

L'Américain de 25 ans a marqué 5 touchés et a amassé 938 verges à sa troisième campagne avec les Alouettes.

Stafford, le cousin de Carter, avait paraphé une entente d'un an avec son ancienne équipe après une brillante saison à Edmonton. En neuf matchs en 2016 avec les Moineaux, il a cependant dû se contenter d'une maigre récolte de 215 verges et de 2 touchés.

Les Alouettes (4-11) occupent le dernier rang de la Division est et viennent de subir une gênante défaite de 22-8 à Calgary samedi dernier

Le nouvel entraîneur-chef par intérim Jacques Chapdelaine demande à ses joueurs d'afficher une attitude plus positive dans la tourmente depuis son arrivée en poste.

Sous sa gouverne, les Montréalais ont conservé une fiche d'une victoire et deux échecs.

Montréal jouera son prochain match, samedi, contre les Roughriders en Saskatchewan.

Plus d'articles