Les Alouettes de Montréal ont conclu leur calendrier préparatoire de belle façon, vendredi, inscrivant une victoire de 22-15 aux dépens des Argonauts de Toronto, devant 14 882 spectateurs au stade Percival-Molson.

S'il reste encore des questions auxquelles répondre, les trois premiers quarts utilisés par l'entraîneur-chef Jim Popp -- Kevin Glenn, Rakeem Cato et Vernon Adams fils -- ont à tout le moins contribué à cette victoire.

À mi-chemin du deuxième quart, le partant Glenn a réussi le jeu du match en rejoignant Duron Carter pour un touché de 78 verges, qui a permis aux Alouettes de prendre les devants 8-3. Carter s'est moqué de ses deux couvreurs pour capter la passe de Glenn avant de les distancer et de plonger dans la zone des buts.

Glenn a laissé sa place à Rakeem Cato après cette série à l'attaque. Il a complété sept de ses 14 passes pour des gains de 109 verges et une passe de touché.

Celui qui tente de confirmer son poste de second n'allait pas demeurer en reste. Il a orchestré une poussée de 61 verges, réussissant notamment une course de 31 verges au cours de cette séquence, qui s'est conclue par le majeur d'une verge de Tajh Boyd. Les Alouettes menaient alors 15-3. C'est d'ailleurs sur cette marque que les deux clubs sont rentrés au vestiaire.

Adams a pris les rênes de l'attaque lors de la deuxième série des Alouettes au troisième quart. Son arrivée dans la rencontre s'est plutôt mal amorcée: Joshua Mitchell a récupéré une mauvaise remise de Matthew Toppan pour la ramener sur 46 verges et marquer un touché.

Mais Adams s'est bien repris. Après une interception de Billy Parker qui a placé les Alouettes à la ligne de 19 des Argos et une petite course de Cam McDaniel, il a rejoint B.J. Cunnigham sur 16 verges pour faire 22-9 Montréal à la suite de la transformation de Boris Bede.

Bede a par contre connu une soirée plus difficile sur les placements, bien qu'on ne puisse pas lui en vouloir sur sa première tentative ratée effectuée d'une distance de 57 verges. Le ballon a frappé le montant droit environ à mi-hauteur, laissant présager que le ballon aurait pu franchir facilement plus de 60 verges. Mais sa deuxième tentative, sur 48 verges, a manqué de mordant et les Alouettes ont dû se contenter d'un simple. Bede a souvent manqué de constance la saison dernière. Parions que c'est un aspect de son jeu qu'il souhaite améliorer.

Le quatrième quart utilisé par Popp a par contre été à l'origine du deuxième touché des Argos à mi-chemin du quatrième quart. La passe de Boyd a été interceptée par Aaron Berry a été ramenée sur 42 verges, ouvrant la voie au majeur d'Edwin Baker, sur une courte course de trois verges.

Green blessé

Le match pourrait avoir été très coûteux pour l'attaque des Alouettes. En effet, le receveur S.J. Green est resté longtemps étendu à la suite d'une petite passe de Glenn dans le champ arrière. Après avoir été escorté jusqu'au vestiaire par les soigneurs, on ne l'a plus revu de la rencontre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine