Les Alouettes de Montréal ont vaincu les Stampeders de Calgary 30-23, vendredi soir, devant 18 610 spectateurs au stade Percival-Molson.

La formation montréalaise a remporté un quatrième match de suite à domicile contre les Stampeders, soit depuis le 12 juillet 2013.

Vernon Adams fils a réussi une faufilade d'une verge pour le touché alors qu'il ne restait qu'un peu plus de trois minutes au quatrième quart. Son premier majeur de la saison a permis aux Alouettes (2-2) de revenir à ,500 après deux revers consécutifs.

« Nous avons bien fait dans les trois aspects du jeu, a mentionné l'entraîneur-chef des Oiseaux, Jacques Chapdelaine. Même si nous avons commis quelques erreurs, nous avons su les surmonter. C'est un signe d'une bonne équipe. »

Les Stampeders (2-1-1) ont subi une premier revers cette saison, malgré une belle prestation du quart Bo Levi Mitchell. Nommé le meilleur joueur de la LCF l'an dernier, Mitchell a complété 34 de ses 50 passes pour des gains de 379 verges et un touché. Sa cible favorite a sans contredit été Kamar Jorden, qui a capté neuf ballons pour des gains de 140 verges.

Aidé par un long jeu et deux bonnes séquences à l'attaque, le quart des Alouettes Darian Durant a réussi 17 de ses 22 tentatives et il a amassé 296 verges par la voie des airs. Il a lancé une passe de touché, mais il a été victime de deux interceptions.

« Nous n'avons pas abandonné. J'ai déjà été intercepté quatre ou cinq fois dans une même partie, mais ce soir, j'ai continué à me battre, a insisté Durant. Je crois en mes coéquipiers et ils croient en moi. Nous avons eu un début de calendrier difficile, mais nous avons toujours été dans le coup. »

Boris Bede a réussi sa seule tentative de placement pour l'équipe locale tandis que le botteur des Stampeders, Rene Paredes, a fourni 15 des 23 points des siens grâce à cinq placements.

Les Alouettes disputeront leur prochain match à Ottawa, mercredi soir, contre le Rouge et Noir.

L'attaque fait le boulot

Les Alouettes n'ont pas mis de temps avant d'annoncer leurs couleurs. Dès le premier jeu à l'attaque de la rencontre, Durant a rejoint Ernest Jackson pour une passe de 80 verges qui a placé l'équipe locale en bonne position. Les hommes de Jacques Chapdelaine ont toutefois dû se contenter d'un placement de 12 verges de Bede, trois jeux plus tard.

« C'était une belle occasion pour nous parce qu'ils offrent une couverture défensive qui nous permet d'ouvrir le jeu, a observé Chapdelaine. Nous regardons ce que fait la défensive et comment elle réagit. Il y a eu trois jeux au cours desquels notre receveur a fait une double feinte et nous avons su profiter de leur couverture. »

Les Stampeders ont donné la réplique dès qu'ils ont pris possession du ballon. Mitchell et son attaque ont orchestré une poussée de 10 jeux et 68 verges qui s'est conclue par un placement de 14 verges de Paredes.

La défense a aussi contribué à la cause des visiteurs en première demie. Ciante Evans a intercepté une passe de Durant au premier quart et Tommie Campbell a imité son coéquipier, au quart suivant. Ce dernier larcin a été coûteux, car Paredes a réussi son deuxième placement de la rencontre, sur une distance de 12 verges, pour procurer les devants 6-3 aux siens.

Le quart des Alouettes s'est ressaisi dans les dernières minutes de la première demie. Il a lancé une passe de touché de 39 verges à Cunningham et sa défense a ajouté un majeur quelques instants plus tard. Branden Dozier a récupéré un échappé de Jerome Messam pour transporter le ballon jusque dans la zone des buts. Après un placement de Paredes, les Alouettes sont rentrées au vestiaire avec une avance de 16-9.

Les Stampeders n'ont pas perdu de temps dès le retour de la pause. Ils ont effectué une poussée de 76 verges en 3:33 et Mitchell a lancé une passe de touché de 30 verges à DaVaris Daniels, qui a réussi un bel attrapé malgré une belle couverture défensive.

Un simple de Rob Maver et le quatrième placement de Paredes ont permis à la troupe de Dave Dickenson de se donner une avance de 20-16 à la fin du troisième quart.

Les Oiseaux ont cependant fait plaisir à leurs partisans au quatrième quart, quand Tyrell Sutton a mis la touche finale à une série à l'attaque de 75 verges en inscrivant un touché sur une course de 14 verges.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine