Retour

Les Alouettes s'inclinent contre les Stampeders

Les Stampeders de Calgary ont prolongé à 15 leur séquence de match sans revers en l'emportant 22-8 samedi contre les Alouettes de Montréal.

Les Stampeders (14-1-1) étaient déjà assurés de terminer au premier rang de l'Association de l'Ouest et d'accueillir la finale de conférence au McMahon Stadium, le 20 novembre.

Leur manque d'intensité avec le ballon en première demie, combiné à l'attaque chambranlante des Alouettes (4-11), a mis la table pour un match brouillon.

Mais les Stampeders ont continué d'accumuler les records à la première saison de Dave Dickenson à la barre de l'équipe.

Leur série de 15 matchs sans défaite - déjà leur plus longue séquence - se classe au deuxième rang de tous les temps dans la LCF derrière celle de 22 matchs des Stampeders de 1948-1949.

Dickenson a établi un record pour le plus grand nombre de victoires pour un entraîneur recrue avec 14. C'est sa demande de révision réussie qui a mené au seul touché des siens en première demie.

Le quart-arrière Bo Levi Mitchell a complété 26 de ses 37 tentatives de passes pour des gains de 256 verges.

La défensive des Stampeders a été pour le moins passive, elle qui a accordé quatre sacs. Celle des Alouettes a été encore pire en en allouant sept.

Le quart-arrière des Alouettes Rakeem Cato a été 13 en 29 et a amassé 124 verges de gains. Brandon Rutley a inscrit le seul majeur des Alouettes avec 16 secondes à écouler à la rencontre grâce à une course de deux verges.

Les défaites des Argonauts de Toronto et des Alouettes, samedi, signifient que les Eskimos d'Edmonton (8-7) sont assurés d'une place en éliminatoires.

Ni les Alouettes, ni les Argonauts (5-11) ne sont mathématiquement éliminés de la course aux séries dans l'Est. Les Oiseaux montrent désormais une fiche de 1-2 depuis l'arrivée en poste de Jacques Chapdelaine, le 19 septembre.

Les Alouettes rendront visite aux Roughriders de la Saskatchewan samedi prochain avant de recevoir les Stampeders à Montréal.

Plus d'articles