Retour

Les Alouettes s'inclinent en prolongation face aux Riders

Un peu à l'image de leur saison, les Alouettes de Montréal ont fourni un bel effort mais se sont inclinés 30-24 en prolongation devant les Roughriders de la Saskatchewan dimanche, devant 20 551 spectateurs médusés au stade Percival-Molson.

Les Alouettes s'étaient pourtant forgé une avance de 24-6 sur un superbe jeu de 48 verges de Brandon Bridge à B.J. Cunningham au début du quatrième quart. Mais les locaux ont laissé les Roughriders comblé cet écart grâce au deuxième touché du match de Ryan Smith, au premier de Dressler, ainsi qu'au placement de 39 verges de Tyler Crapigna avec huit secondes à faire seulement.

Le deuxième touché du match de Weston Dressler, sur un jeu aérien de cinq verges, a couronné la remontée de 24 points des Riders. Quand Samuel Giguère a été incapable de maîtriser la passe de Brandon Bridge à l'entrée de la zone des buts, la saison des Alouettes (6-12) a pris fin.

Les Roughriders (3-15), après huit revers consécutifs, ont ainsi signé leur premier gain dans un stade adverse cette saison. Deux de leurs trois victoires en 2015 ont été acquises aux dépens de la formation montréalaise.

Anthony Boone et Tyrell Sutton ont marqué les autres touchés des Alouettes. Boris Bede a complété la marque avec un placement de 15 verges.

Avec plusieurs vétérans laissés de côté pour cette rencontre -- Josh Bourke, Kevin Glenn et Fred Stamps, pour ne nommer que ceux-là --, l'attaque des Alouettes, dirigée par le Canadien Bridge, a tout de même bien fait. Dès la première séquence offensive des locaux, elle a franchi 95 verges pour inscrire un majeur, celui de Boone sur une faufilade d'une verge. Après quelques ratés, elle produira un autre touché avant la fin de la demie, celui de Sutton, sur une passe de 10 verges. C'était le premier touché de Bridge dans la LCF.

Entre-temps, la défensive s'est signalée, notamment l'ailier défensif John Bowman, qui dès le deuxième jeu à l'attaque des Riders a rejoint Keith Price derrière sa ligne de mêlée pour le100e sac de sa carrière. Avec 18 sacs cette saison, le vétéran mène la ligue à ce chapitre. En tout, les Alouettes ont réussi six sacs, dont deux chacun par Bowman et Gabriel Knapton.

En deuxième demie, Bridge et l'attaque ont repris de plus belle. Après que Bede eut procuré une avance de 11 points aux siens, les Alouettes ont fait 24-6 sur une superbe séquence de Bridge. Après avoir échappé à John Chick, le quart recrue a rejoint Cunningham dans la zone des buts avec une passe de 48 verges.

Mais cette avance n'a pas résisté.

Venu en renfort à Price, Brett Smith a orchestré deux poussées couronnées de touchés au quatrième quart, le deuxième du match de Ryan Smith sur un jeu de 40 verges suivi d'une transformation de deux points, puis celui de Dressler, sur une passe de neuf verges.

Du coup, les visiteurs ne tiraient plus de l'arrière que par trois points avec plus de cinq minutes à faire, amplement de temps pour créer l'égalité et l'emporter en prolongation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine