Retour

Les amis de toutes les minorités sexuelles perdent leur statut d'OSBL

Au palais de justice de Montréal, jeudi, le groupe Les amis de toutes les minorités sexuelles (LATMS) s'est vu retirer son statut d'organisme sans but lucratif (OSBL), le juge ayant statué que cet organisme faisait la promotion de la pédophilie.

Le groupe bénéficiait du statut d'OSBL depuis environ cinq ans. 

Le juge David Collier de la Cour supérieure du Québec, dans son jugement de quatre pages, établit que la protection des enfants est une valeur essentielle à notre société.

Or, une analyse du site Internet de l'organisme en question a révélé qu'en aucun cas LATMS ne prodiguait des soins ou n'apportait des ressources aux gens qui se disent pédophiles. Les lettres patentes de l'organisme faisaient pourtant état d'une telle mission. 

L'un des administrateurs et cofondateur de LATMS est devant la justice; André Faivre, 67 ans, fait face à onze chefs d'accusation, dont un de pornographie juvénile. 

Cet homme figure dans le groupe de 15 accusés interpellés dans le cadre de l'opération policière appelée Malaise, qui a eu pour effet de démanteler un présumé club social de pédophiles sur Internet.

Avec les informations de Pascal Robidas

Plus d'articles