Retour

Les baigneurs peuvent maintenant profiter de la plage de Longueuil

Les résidents de Longueuil et des environs pourront enfin profiter de la plage municipale, qui ouvre jeudi. Mais ailleurs, comme à Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, des plages demeurent fermées en raison du niveau d'eau élevé du fleuve Saint-Laurent.

L'ouverture de la plage, située sur l'île Charron, avait dû être reportée au début de l'été en raison du niveau exceptionnellement élevé du fleuve. La Ville de Longueuil a finalement trouvé un moyen pour permettre son accessibilité.

« On a procédé à un réaménagement du site afin de mettre en place une zone où les gens pourront prendre des bains de soleil. La zone de baignade est quelque peu réduite, mais tout est en place pour accueillir les baigneurs », précise le porte-parole de la Ville de Longueuil, Louis-Pascal Cyr.

Inaugurée en 2016, la plage municipale de Longueuil a accueilli près de 25 000 personnes l'été passé.

Autres plages fermées

À Salaberry-de-Valleyfield, les baigneurs devront attendre au moins jusqu'au début du mois d'août pour profiter de la plage du parc régional des Îles-de-Saint-Timothée.

La municipalité surveille de près le débit du lac Ontario, qui se déverse dans le fleuve Saint-Laurent et qui donne une indication des niveaux à venir.

Un agent de sécurité a été embauché pour faire respecter l'interdiction de baignade.

« Malgré toutes les clôtures et les panneaux qu'on a mis en place, les gens sont très aventuriers. [Ils] s'y lancent en embarcation, puis ils perdent rapidement le contrôle », explique Claudia Meloche, de la municipalité de Salaberry-de-Valleyfield.

À Montréal, la plage du parc-nature de L'Île-Bizard demeure aussi fermée en raison du niveau élevé du lac des Deux Montagnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine