Retour

Les brigades d'incendie bel et bien abolies au pénitencier de Port-Cartier

Emploi et Développement social Canada a annoncé vendredi dernier que les brigades d'incendie locales des pénitenciers de Port-Cartier et Donnacona seraient bel et bien abolies.

Les agents correctionnels des pénitenciers ont perdu leur bataille, malgré les moyens de pression qu'ils ont exercés jeudi et vendredi. Le syndicat affirmait que ces brigades jouaient un rôle important tandis que le ministère fédéral invoquait leur faible utilisation.

Frédérick Lebeau, le président régional pour le Québec du Syndicat des agents correctionnels du Canada, affirme que les pompiers de Port-Cartier seront dorénavant appelés à intervenir advenant un incendie ou une émeute dans l'établissement carcéral.

Le syndicat évalue la possibilité de contester cette décision devant le Tribunal de santé et sécurité au travail du Canada.

La députée de Manicouagan, Marilène Gill, avait appuyé les revendications des agents correctionnels et interpelle maintenant le ministre de la Sécurité publique du Canada, Ralph Goodale, à ce sujet.

Avec les informations de William Phénix

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine