Retour

Les brigades de propreté nettoieront 9 arrondissements cet été

Tel que promis en campagne électorale, Valérie Plante va élargir le territoire couvert par les brigades de propreté cet été. Les escouades, formées d'étudiants, auront la tâche de nettoyer non plus quatre, mais neuf arrondissements montréalais.

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé mercredi matin un contrat d'un peu plus de 320 000 $ accordé par appel d'offres à la firme Services d'entretien Alphanet pour mener un projet pilote de sept mois dans cinq arrondissements qui n'étaient pas couverts jusqu'ici par les brigades dites « classiques ».

Ces nouvelles brigades – dites « alternées » – interviendront à raison de 1 à 3 fois par semaine dans Ahuntsic-Cartierville, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont–La Petite-Patrie, Verdun et Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

Elles seront déployées du 4 juin au 31 octobre, comme l'a expliqué Jean-François Parenteau, responsable des services aux citoyens. « Ça va permettre, sur 22 semaines, de venir renforcer le travail qu'on fait. Alors, comme on dit : aide-toi et la Ville t'aidera », a-t-il résumé.

Le sommaire décisionnel stipule que « les parcours seront définis conjointement avec chacun des arrondissements » et que le projet pilote pourra être prolongé l'an prochain si la Ville et Alphanet sont d'accords.

Les brigades de la propreté existent depuis 2006. « Ces ressources temporaires s’ajoutent aux employés réguliers de la Ville pour améliorer la propreté dans les secteurs très achalandés ou difficiles d’accès pour les appareils de nettoyage mécanisés », rappelle le sommaire décisionnel, précisant que le recours à ces escouades est conforme à la convention collective des cols bleus.

Les jeunes brigadiers sont essentiellement affectés à l'enlèvement des déchets sur le domaine public, au balayage des trottoirs, au nettoyage du mobilier urbain, à l'enlèvement des mauvaises herbes et à la collecte des mégots de cigarette des cendriers de la Ville.

Jusqu'à maintenant, leur travail se limitait aux arrondissements de Ville-Marie, du Plateau-Mont-Royal, du Sud-Ouest et de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Ce territoire sera également couvert par Alphanet cet été et l'été prochain au coût de 4,4 millions de dollars.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards