Retour

Les camions seront interdits aux heures de pointe cet été sur le pont Mercier

Le ministre québécois des Transports, André Fortin, prend les grands moyens pour réduire la congestion routière causée par les travaux sur le pont Honoré-Mercier, entre Montréal et Châteauguay.

En entrevue à ICI RDI jeudi avant-midi, le ministre a annoncé que le camionnage sera temporairement interdit aux heures de pointe sur ce pont. Les plages horaires de cette interdiction et les types de camions visés seront déterminés « dans les prochaines heures », a-t-il promis.

En contrepartie, les conducteurs de camions qui souhaiteraient utiliser l'A-30 Express pourront le faire gratuitement.

« Pour l'industrie du camionnage, qui évidemment doit se déplacer, les frais du péage de l'autoroute 30 seront payés par le ministère des Transports pendant cette période-là, a assuré M. Fortin. Donc les camionneurs qui font le choix d'utiliser le pont de l'autoroute 30 plutôt que le pont Mercier ou plutôt que d'attendre la fin de la période de haute circulation seront compensés par le ministère. »

Les modalités de cette mesure demeurent elles aussi à déterminer.

Le ministre Fortin a également invité la population à utiliser le transport en commun, soulignant que les réseaux de bus et de train de banlieue étaient actuellement sous-utilisés.

L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) réévaluera d'ailleurs la possibilité de rendre gratuit l'accès aux autobus et aux trains de banlieue qui font la navette entre Montréal et l'ouest de la Montérégie.

Réunion d'urgence

Avant d'être annoncées sur ICI RDI, ces solutions ont été proposées et acceptées par les maires des MRC de Beauharnois-Salaberry et du Roussillon, qui s'étaient réunis jeudi matin à l'hôtel de ville de Châteauguay afin évaluer les façons d'améliorer la fluidité dans le secteur du pont Mercier.

Des députés locaux et des représentants d'Exo étaient également présents.

Les automobilistes qui empruntent le pont Mercier se heurtent à un trafic intense depuis trois jours, car des travaux d'entretien font en sorte qu'une seule voie est ouverte dans chaque direction. Les travaux, qui ont commencé vendredi, doivent en théorie se terminer le 20 août.

Si la journée de mercredi avait été particulièrement pénible, celle de jeudi a elle aussi débuté sur les chapeaux de roue. Vers 6 h, un accident de la route est carrément venu paralyser la circulation, si bien que des automobilistes sont descendus de leur véhicule pour attendre que la circulation reprenne.

L'accident, qui a entraîné la fermeture des deux voies de circulation jusqu'à 7 h, aurait été causé par un automobiliste qui, en frappant un cône, aurait fait tomber un motocycliste.

Ce dernier a été conduit dans un centre hospitalier de Montréal pour des blessures sérieuses, mais on ne craint pas pour sa vie, a indiqué Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le motocycliste est un résident de Delson âgé de 36 ans, a-t-il confirmé.

Plus d'articles