Les Carabins de l'Université de Montréal ont éprouvé plus de difficultés que prévu, mais ils ont tout de même signé une victoire de 22 à 17 aux dépens des Stingers de Concordia, samedi à Montréal.

Les Bleus (6-2) ont ainsi confirmé leur deuxième place au classement et ils auront ainsi le privilège de disputer la demi-finale provinciale sur leur terrain.

Ils accueilleront le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke (5-3) au CEPSUM samedi prochain.

« Ce fut un match serré, on s'est compliqué la vie un peu, mais on a été capable de trouver une façon de gagner et on a démontré du caractère au quatrième quart pour l'emporter. On termine la saison sur une série de trois victoires et ça nous servira d'élan pour les séries », a dit l'entraîneur-chef des Carabins Danny Maciocia.

En retard 17 à 12 au 4e quart, le botteur des Carabins, Louis-Philippe Simoneau a réussi un placement de 23 verges pour réduire l'écart. Sur cette poussée offensive, le quart Gabriel Cousineau a effectué une course de 54 verges.

« C'était un excellent choix de jeu de nos entraîneurs. J'ai vu qu'il n'y avait pas de maraudeur et j'ai foncé à pleine vitesse. Nos joueurs de ligne ont fait tout le travail, je n'avais qu'à courir », a dit Cousineau à propos de sa plus longue course de la saison.

Ensuite, l'interception cruciale de Maïko Zepeda a redonné le ballon aux représentants de l'UdeM. Sean Thomas Erlington a plus tard suivi avec un touché sur une course de deux verges pour procurer la victoire à son équipe.

« Il fallait faire ce jeu, a affirmé Zepeda. La ligne défensive a mis beaucoup de pression sur leur quart et j'ai pu capter le ballon. Peu importe que ce soit l'attaque ou la défense qui fassent des jeux et marquent des points, ce qui compte, c'est que les Carabins mettent des points au tableau. »

Avec 2:20 à jouer, les Stingers se sont approchés jusqu'à la ligne de 45 des Carabins, avant d'être arrêtés sur un troisième essai. Les Carabins ont ensuite écoulé le temps.

« Nous avons des vétérans qui réagissent bien sous la pression et qui ont été en mesure de faire des jeux importants quand on en avait besoin », a ajouté Maciocia.

Les Stingers ont bâti sur leur première demie pour s'imposer au troisième quart. Ils ont marqué deux touchés sans riposte pour prendre l'avance.

D'abord, les visiteurs ont traversé le terrain sur 90 verges et ils ont conclu sur une courte passe de deux verges de Trenton Miller à Jean-Guy Rimpel.

Miller a plus tard décoché une passe de 19 verges pour Daniel Skube, qui a inscrit l'autre majeur des Stingers.

Les Stingers ont eu l'avantage pour les verges en attaque avec des gains de 352 contre 297 pour les Bleus.

Gabriel Cousineau a complété 17 de ses 25 passes, dont une pour le touché, pour 116 verges et a été intercepté à une reprise.

Son opposant Trenton Miller a réalisé 28 passes en 46 tentatives pour 286 verges, dont deux passes de touché et une interception.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine