Retour

Les Carabins vers la Coupe Vanier : deux, c’est mieux

L'entraîneur-chef Danny Maciocia l'avoue candidement : cette équipe est spéciale. Avec la victoire en Coupe Vanier l'an dernier, il perdait ses piliers dont les études s'achevaient. Personne ne donnait cher de la peau de l'édition 2015.

Un texte de Marie Malchelosse

Une saison plus tard, les Carabins remportent deux matchs éliminatoires et se rendent à Québec, samedi, dans l'objectif de remporter une deuxième Coupe Vanier de suite, le symbole de la suprématie du football universitaire canadien.

Danny Maciocia a réussi son pari. C'est à l'ouverture du camp d'entraînement, en août dernier, qu'il a eu l'éclair de génie. L'entraîneur chevronné a dit à ses joueurs : « Il n'y a pas grand monde qui sait qui vous êtes, mais vous avez l'occasion de vous faire une réputation. Et ça commence aujourd'hui. »

Les Carabins attendent donc l'affrontement ultime de la saison, contre les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique, ni plus ni moins l'équipe Cendrillon au pays. En finale de l'Ouest, ils ont réussi à éliminer la meilleure équipe canadienne, les dangereux Dinos de Calgary. Ce sera la toute première fois que les Carabins et les Thunderbirds s'affrontent.

La dernière participation des Thunderbirds à la Coupe Vanier remonte à 1997. Ils avaient alors défait Ottawa 39-23, pour le premier triomphe de leur histoire.

L'équipe de l'Université de la Colombie-Britannique est la quatrième que son entraîneur-chef, Blake Nill, conduit jusqu'à la Coupe Vanier. Il s'agit de sa neuvième participation à la finale canadienne. Reconnu pour ses talents de recruteur, Nill a convaincu le quart-arrière ontarien Michael O'Connor de quitter la célèbre Université Penn State afin de poursuivre sa carrière avec les Thunderbirds.

Danny Maciocia reconnaît le talent du jeune O'Connor : « C'est un joueur spécial. Il va avoir son mot à dire au cours des prochaines années dans le réseau universitaire. Ils ont aussi un bon porteur de ballon qui s'impose physiquement et d'excellents demis défensifs. On est conscients qu'ils ont du talent. »

Les Carabins prendront la route de Québec jeudi matin. En attendant, les joueurs vaquent à leurs activités habituelles : les cours, les travaux à remettre, les séances vidéo et les entraînements. Le coup d'envoi de la Coupe Vanier sera donné à 13 h HNE, au stade TELUS de l'Université Laval.

Plus d'articles

Commentaires