Retour

Les chauffeurs d'autobus de Longueuil adoptent une nouvelle convention

Les chauffeurs d'autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL) se sont prononcés samedi à 79 % en faveur de l'entente de principe convenue au début du mois entre leur syndicat et l'employeur. La nouvelle convention collective, d'une durée de cinq ans, comprend entre autres des augmentations salariales totalisant 11 %.

Parmi les autres faits saillants de ce contrat de travail qui couvrira la période allant rétroactivement du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2021, on note une série de mesures visant à améliorer les temps de parcours, le service à la clientèle et le climat de travail des quelque 750 chauffeurs, selon un communiqué publié par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), auquel sont affiliés les chauffeurs.

Au cours des négociations, les chauffeurs avaient utilisé le slogan « Le service aux usagers, notre priorité ».

L'employeur déboursera 1 million de dollars sur cinq ans pour améliorer les temps de parcours. Les deux parties ont aussi dit s'engager à « convenir paritairement des modifications des trajets découlant des chantiers majeurs », lit-on dans le communiqué du SCFP, soit le pont Champlain, le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, le Réseau express métropolitain et le terminus de la station de métro Longueuil.

« Cette nouvelle convention collective est une victoire importante pour les chauffeurs du RTL, mais aussi pour l'ensemble de la population de Longueuil. Elle va permettre aux chauffeurs d'être beaucoup mieux entendus pour améliorer l'efficacité du transport en commun sur la Rive-Sud. Les membres de notre syndicat se sont fortement mobilisés pendant plus d'un an pour en arriver là. La clé a été de gagner puis de garder l'appui des usagers et de la population », a expliqué Sylvie Champagne, présidente du Syndicat des chauffeurs d'autobus du RTL, par voie de communiqué.

En juin 2017, les chauffeurs avaient voté à 98 % en faveur d'un mandat de grève.

Plus d'articles