À deux jours de l'ouverture du Festival des films du monde (FFM), la plupart de ses employés ont remis leur démission lundi soir, laissant son président et fondateur Serge Losique dans une situation délicate.

Dans une lettre envoyée au Journal de Montréal, ils expliquent leur décision par « l'incertitude financière du festival et l'impossibilité de concrétiser les réservations des infrastructures ou encore à honorer les traites ».

Ils ajoutent ne pas pouvoir « soutenir un encadrement défaillant en la personne du président du Festival ».

Appelé à commenter, le maire de Montréal, Denis Coderre, a déclaré : « J'aime beaucoup M. Losique. Il a apporté beaucoup dans le monde du cinéma et il faut le saluer. Malheureusement, la sortie est ratée. »

Le 40e FFM doit s'ouvrir jeudi avec la présentation du film Embrasse-moi comme tu m'aimes, d'André Forcier. Selon le distributeur du long métrage, Filmoption International, la projection de jeudi est maintenue.

L'an dernier, des employés du FFM s'étaient plaints de ne pas avoir été payés, même plusieurs jours après la clôture de l'événement. Au moins deux d'entre eux avaient formulé des plaintes auprès de la Commission des normes du travail du Québec. Ces dossiers ont été réglés au cours des derniers mois.

Par ailleurs, le Festival a de nouveau reporté la mise en vente de ses billets.

Initialement prévue samedi dernier, puis aujourd'hui, cette prévente devrait débuter mercredi au cinéma Impérial et sur le site du FFM. Difficile d'obtenir plus de précision du côté du FFM, qui n'a toujours pas d'attaché de presse.

Sur son site web, le Festival annonce aussi la venue cette année de l'acteur américain Willem Dafoe et de l'actrice française Isabelle Adjani.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine