Retour

Les enseignants retardent les bulletins, sauf pour le gouvernement

À Montréal, des centaines d'enseignants et d'employés du réseau scolaire, principalement de la Montérégie, ont convergé vers Montréal pour une manifestation devant les bureaux du ministère de l'Éducation.

Les manifestants venaient exprimer leur mécontentement devant les dernières offres salariales de Québec et demander une amélioration de leurs conditions de travail, donnant au passage de mauvaises notes au gouvernement pour l'ensemble de son oeuvre.

La critique n'est pas sans une certaine ironie, puisque les moyens de pression choisis par les enseignants, à la suggestion de leurs syndicats, ont notamment eu pour effet de retarder la production des bulletins scolaires.

Des enseignants ayant refusé de rentrer les notes de leurs élèves dans le logiciel de traitement, des commissions scolaires ont en conséquence été contraintes d'annoncer aux parents des retards dans la remise des bulletins.

Mais Robert Longpré, qui enseigne les sciences en troisième secondaire à l'école Gérard-Filion, sur la Rive-Sud, relativise l'impact de ce moyen de pression.

« C'est la production papier du bulletin [dont on parle]. Mes élèves ont reçu leurs notes, je leur ai données » oralement, dit-il, ajoutant que la semaine prochaine, les parents pourront en prendre connaissance lors des réunions parents-enseignants.

Sonia Ste-Marie, qui enseigne en quatrième année à l'école Marie-Victorin à Brossard, souligne elle aussi que l'objectif, c'est de retarder l'émission du bulletin officiel tout en communiquant les notes aux parents.

Robert Longpré ajoute qu'il s'agit ainsi d'attirer l'attention sur les conditions de travail difficiles des enseignants.

« Moi, cette année, j'ai une augmentation de 5 à 6 élevés par classe : mes classes de sciences sont à 35 ou 36 élèves », déplore-t-il.

« C'est sûr qu'il y a des inconvénients, mais ça ne change pas le fond de la question, plaide la présidente de la CSQ, Louise Chabot : le personnel de l'éducation se bat aussi pour une éducation de qualité ».

Avec les informations d'Anne-Louise Despatie

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine