Retour

Les Grands Ballets se préparent à faire le grand saut au centre-ville de Montréal

Les Grands Ballets canadiens déménageront en juin dans un immeuble complètement rénové du Quartier des spectacles de Montréal. La troupe fondée en 1957 célébrera ses 60 ans dans l'édifice Wilder, sur la place des Festivals.

Un texte de Benoît Chapdelaine

Ce déménagement était attendu, car la troupe a passé 37 ans dans un ancien garage du Plateau-Mont-Royal, voisin de la station de métro Laurier.

Dans ces locaux vétustes, il n'y avait pas d'ascenseur, un inconvénient majeur. « Quand on répétait Casse-Noisette, par exemple, on devait monter les costumes, les décors à la main, c'était vraiment problématique », explique le directeur général, Alain Dancyger.

On aura toutes les conditions idoines pour bien faire notre travail, accomplir notre mission et surtout en faire profiter le public d'ici.

Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets canadiens

Les troupes de danse rayonneront plus que jamais au centre-ville à compter de l'été prochain, car l'Espace Danse, qui est à la danse ce que la Maison symphonique est à la musique, abritera aussi l'Agora de la danse, Tangente et l'École de danse contemporaine de Montréal.

Le ministère de la Culture et des Communications et le Conseil des arts et des lettres du Québec doivent aussi s'y établir.

Les grandes institutions culturelles se trouvent au centre-ville dans la majorité des grandes villes du monde, précise le directeur général des Grands Ballets. « C'est pour jouer pleinement leur rôle d'interaction, d'ouverture, d'accessibilité avec les gens du centre-ville, dit M. Dancyger. Et Montréal le fait très bien, car Montréal a décidé de bâtir le coeur de l'activité culturelle dans le Quartier des spectacles par les arts et la culture. »Espace Danse comptera sept studios de danse, un studio de création, un atrium, un café et un restaurant. Une partie de l'immeuble est déjà occupée, mais les travaux se poursuivent pour la partie principale qu'occuperont les Grands Ballets. Environ 80 % des travaux sont terminés.

Des projections extérieures

Les millions de Montréalais et visiteurs qui circulent sur la place des Festivals ou qui participent à un événement au fil des ans vont inévitablement remarquer les immenses façades de verre, prévues pour des projections extérieures.

De plus, Espace Danse prévoit accueillir 50 000 visiteurs à l'intérieur de ses murs, dès la première année.

« On va aller beaucoup plus loin dans ce que j'appelle la "déghettoïsation" des espaces », indique Alain Dancyger, visiblement emballé par le projet.

Dans le café des Grands Ballets, vous allez pouvoir voir peut-être tous les mardis les danseurs prendre la classe le matin. Ou alors, même si on est en tournée, on va pouvoir envoyer des images live de Chine.

Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets canadiens

Les artistes installés au coeur de Montréal

L'année 2011 était l'année de la Maison symphonique dans le Quartier des spectacles; 2017 sera celle des Grands Ballets et d'autres troupes de danse.

Et 2018 sera celle de l'Office national du film (ONF), dont les 250 employés viendront s'établir dans un nouvel immeuble voisin, toujours place des Festivals.

Il y aura donc de plus en plus d'artistes au centre-ville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine