Retour

Les hauts et les bas de la bibliothèque Saint-Sulpice

Le 12 août 1967, le gouvernement québécois crée la Bibliothèque nationale du Québec (BNQ). La collection est d'abord constituée du fonds documentaire de la bibliothèque Saint-Sulpice située sur la rue Saint-Denis, à Montréal. Connaissez-vous l'histoire de cette bibliothèque dont l'édifice a été classé monument historique en 1988?

À son ouverture par les Sulpiciens en 1915, elle est l’une des premières bibliothèques francophones accessibles au grand public à Montréal. L’édifice, conçu par l’architecte Eugène Payette, fait partie des œuvres majeures du style Beaux-Arts de la métropole. Dans cet extrait d’un reportage de l’émission Femme d’aujourd’hui du 4 mai 1978, la narratrice Louise Arcand nous fait visiter ce lieu, « véritable temple de la beauté ».

Fermée en 1931 en raison de la crise économique, la bibliothèque reprend ses activités sous l’égide du gouvernement du Québec qui acquiert l’édifice en 1941. En 1967, à l’heure de la Révolution tranquille et de la montée du nationalisme, le gouvernement adopte une loi instituant la BNQ. La bibliothèque Saint-Sulpice devient donc une bibliothèque nationale.

À la suite de la fusion de la BNQ, de la Bibliothèque centrale de Montréal et des Archives nationales du Québec, l’Université du Québec à Montréal (UQAM) prend possession de l’édifice Saint-Sulpice en 2005. Il est mis en vente deux ans plus tard et le gouvernement du Québec rachète le bâtiment.

Au Téléjournal Grand Montréal 18 h du 22 mai 2015, l’animateur Patrice Roy annonce que Québec souhaite vendre le bâtiment patrimonial. La décision est fortement dénoncée comme l’explique la journaliste Catherine Kovacs dans ce reportage.

À la suite d’une vive opposition, Québec revient sur sa décision. Quelques mois plus tard, il annonce que le bâtiment laissé à l’abandon depuis plus de 10 ans sera rénové. Le journaliste Laurent Therrien donne les détails de cette nouvelle au Téléjournal du 31 janvier 2016 animé par Pascale Nadeau. Il explique que le gouvernement y investira 17 millions de dollars pour y créer un espace d’innovation destiné aux adolescents.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) s’est vu confier le mandat de faire revivre cette bibliothèque centenaire vouée à un nouvel avenir.

Plus d'articles

Commentaires