Retour

Les Montréalais commémorent l'attentat à la mosquée de Québec

En ce premier anniversaire de la fusillade de la grande mosquée de Québec, plusieurs rassemblements sont prévus à Montréal pour honorer la mémoire des victimes.

Une cérémonie citoyenne s'est déroulée sur l'heure du dîner dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville de Montréal, en présence notamment de la mairesse, Valérie Plante, du chef de l'opposition officielle, Lionel Perez, de représentants du Conseil national des musulmans canadiens (CNMC), de députés, de ministres et de dizaines de citoyens.

« Il ne s'agit en aucun cas [...] de faire culpabiliser les Québécois et les Québécoises en termes de racisme, a souligné la représentante du CNMC, Ève Torres, mais vraiment de nommer les problématiques pour pouvoir songer à les régler. »

Des élus, Mmes Plante et Cathy Wong et MM. Lionel Perez et Benoit Dorais, ont lu un poème tiré du recueil Le prophète de Khalil Gibran. Des représentants de différentes confessions religieuses se sont ensuite joints à eux pour observer une minute de silence.

Des allocutions ont suivi, et certains intervenants ont lancé un appel à la classe politique.

« La société civile aujourd'hui rassemble là où les politiciens essaient de nous diviser, a dit Haroun Bouazzi, de l'Association des musulmans et arabes pour la laïcité au Québec. Les politiques publiques malheureusement se font attendre, malheureusement les actes de haine continuent à augmenter année après année depuis 2012. Aujourd'hui, la société civile, la société québécoise a fait le premier pas et on espère que les décideurs vont venir joindre cette danse pour la justice et l'égalité. »

« Le PQ et la CAQ refusent encore d'admettre qu'il y a de l'islamophobie au Québec, a mentionné pour sa part Safa Chebbi, de la Table de concertation sur le racisme systémique. [...] Le manque de volonté politique et la banalisation des actes haineux sont les principales lacunes de nos dirigeants auxquelles ils doivent pallier. »

L'hôtel de ville est resté ouvert en après-midi afin de permettre aux citoyens qui le souhaitaient de venir se recueillir et de déposer des messages de soutien aux familles des victimes et des blessés.

Des rassemblements contre l'islamophobie ont aussi été organisés lundi dans plusieurs quartiers de la ville :

  • Métro Pie-IX, sortie est, à 17 h
  • Métro Mont Royal, à 17 h
  • Métro Verdun, à 17 h
  • Métro Jean Talon (sortie tour Jean talon), à 17 h 30
  • Angle des rues Henri-Bourassa et Lacordaire, à 18 h

Valérie Plante s'est rendue à Québec afin d'assister en début de soirée à un hommage aux victimes dans le stationnement de l'église Sainte-Foy, à quelques pas des lieux du drame.

Dimanche, des citoyens se sont réunis devant la station de métro Parc pour honorer la mémoire des victimes et Valérie Plante s'est jointe à eux.

L'attentat, qui a fait 6 morts et 19 blessés, dont 5 très graves, est survenu pendant la prière du soir le 29 janvier 2017.

Le procès d'Alexandre Bissonnette, qui fait face des accusations d'homicides et de tentatives de meurtre, doit commencer à la fin mars.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards