Retour

Les Montréalais seront consultés sur la création d’un parc-nature dans le secteur Turcot

Une première étape en vue de l'aménagement d'un parc-nature dans le secteur Turcot se déroulera cet automne avec le lancement d'une consultation de la population sur ce projet, ont annoncé la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le ministre des Transports du Québec, André Fortin.

La Ville et le ministère des Transports veulent aussi connaître l’opinion des Montréalais sur la création d’un lien à l’usage des piétons et des cyclistes entre les arrondissements du Sud-Ouest et de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

Dans le projet initial de reconstruction de l’échangeur Turcot, ce lien nord-sud avait pris la forme d’une dalle-parc qui allait surplomber l’autoroute, mais il avait été par la suite abandonné.

Au début du mois, le ministre Fortin avait promis qu’il allait se concrétiser d’ici 2021.

« Quand on dit "on va faire la dalle-parc", ce n’est pas le Parti libéral du Québec qui parle, c’est le gouvernement du Québec qui parle. Évidemment, un Parti libéral du Québec réélu continuerait dans la même avenue », réitère-t-il.

Il reconnaît cependant qu'une autre formation politique pourrait modifier le projet si elle est portée au pouvoir le 1er octobre prochain.

C’est l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) qui est chargé de la consultation, payée à parts égales par la Ville et le ministère.

Le projet de parc-nature prévoit l’aménagement de différents écosystèmes naturels, avec des boisés, des milieux humides et des prairies. On veut aussi y créer un réseau de sentiers à l’usage des piétons, coureurs, cyclistes et skieurs. Le tout sera aménagé dans l’écoterritoire de la falaise Saint-Jacques en profitant de l’espace dégagé par la reconstruction de l’échangeur Turcot.

L’étude d’opportunité qui suivra la consultation sera aussi financée moitié-moitié par la Ville et par le ministère.

Plus d'articles