Retour

Les Rangers, un défi considérable pour le Canadien

Deux équipes aux antipodes croiseront le fer, mardi soir, au Madison Square Garden de New York. Le Canadien de Montréal (31-20-8) tentera de freiner sa glissade contre les Rangers (38-19-1), une formation en pleine ascension au cours des dernières semaines.

Depuis le début du présent mois, les deux organisations ont chacune disputé huit rencontres. Le Tricolore est sorti vainqueur d'un seul de ses duels en février, tandis que les « Blue shirts », à l'inverse, n'ont baissé pavillon qu'à une occasion.

Les gardiens pressentis pour amorcer l'affrontement, Carey Price et Henrik Lundqvist, affichent également des performances à l'opposé par les temps qui courent.

Le portier du Canadien éprouve actuellement des ennuis devant sa cage, une situation peu commune dans son cas. Lundqvist, pour sa part, a connu plus d'un creux de vague cette saison, mais s'est récemment ressaisi.

Le vétéran suédois a d'ailleurs décroché sa 400e victoire dans le circuit Bettman le 11 février. Seulement 12 gardiens dans l'histoire de la LNH peuvent se targuer d'avoir atteint ce plateau.

Les probabilités sont assez élevées que Lundqvist intègre le top 10 à ce chapitre d'ici la fin du calendrier.

Promotion pour Danault?

Claude Julien a procédé à quelques modifications à sa formation au cours de l'entraînement de lundi. Phillip Danault s'est retrouvé au centre de Max Pacioretty et d'Alexander Radulov, comme ç'a été le cas samedi, en fin de match, contre les Jets de Winnipeg (28-29-5).

Alex Galchenyuk, quant à lui, a été flanqué de Paul Byron et de Brendan Gallagher sur la deuxième unité. David Desharnais, Sven Andrighetto et Greg Pateryn étaient les trois joueurs en trop.

Il s'agira du deuxième rendez-vous de la campagne entre les deux équipes. Le 14 janvier dernier, le Tricolore l'avait emporté par la marque de 5-4. Danault s'était illustré dans la victoire avec une récolte de trois mentions d'aide.

À noter que si la saison 2016-2017 prenait fin aujourd'hui, le CH et les Rangers s'affronteraient au premier tour des éliminatoires. Le duel de mardi pourrait donc possiblement être un avant-goût d'une confrontation en séries, si les positions au classement demeurent inchangées.

Formation à l'entraînement (lundi) :

  1. Max Pacioretty - Phillip Danault - Alexander Radulov
  2. Paul Byron - Alex Galchenyuk - Brendan Gallagher
  3. Artturi Lehkonen - Tomas Plekanec - Andrew Shaw
  4. Brian Flynn - Michael McCarron - Torrey Mitchell

David Desharnais - Sven Andrighetto

  1. Alexei Emelin - Shea Weber
  2. Andrei Markov - Jeff Petry
  3. Nathan Beaulieu - Nikita Nesterov

Greg Pateryn

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine