Retour

Les réflexes de Price mis à l'épreuve à l'entraînement 

Carey Price va suer lors du camp d'entraînement d'Équipe Canada. L'entraîneur Mike Babcock veut tester ses réflexes. 

Le camp d'entraînement commence lundi à Ottawa, près de deux semaines avant le début du tournoi, le 17 septembre à Toronto.

Mike Babcock et ses adjoints auront donc tout le temps voulu pour évaluer l'état du gardien partant Carey Price.

Si Price, âgé de 29 ans, récipiendaire des trophées Vézina et Hart en 2015, se dit pleinement rétabli d'une blessure à un genou qui l'a forcé à rater presque l'ensemble de la dernière saison, on ne sait pas si ses réflexes seront toujours aussi aiguisés après près de 10 mois sur la touche.

« Nous comprenons qu'il n'a pas joué de matchs compétitifs depuis un bon bout de temps, a expliqué le directeur général d'Équipe Canada Doug Armstrong. Mais c'est un peu la même chose pour les joueurs qui n'ont pas participé aux séries éliminatoires ou au Championnat du monde. Ils n'ont pas joué depuis quatre ou cinq mois.

« Price va faire face à beaucoup de tirs pendant le camp d'entraînement. Nous allons le lancer dans le feu de l'action dès que possible pour l'aider à être prêt pour le premier match. Je pense qu'après les matchs préparatoires, il sera prêt. »

Le Canada disputera trois matchs préparatoires, incluant deux en deux soirs face aux États-Unis. Mike Babcock a expliqué qu'il n'allait pas faire jouer le même gardien lors des deux soirs.

On peut donc s'attendre à ce que Price participe au premier match préparatoire, le 9 septembre, et au dernier, face à la Russie, le 14 septembre.

Mike Babcock devra aussi s'assurer que Corey Crawford et Braden Holtby seront en pleine forme s'ils doivent venir en relève à Price.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine