Retour

Les touristes chinois à l’assaut de Montréal

Montréal ne cesse d'accueillir davantage de visiteurs et si la tendance se maintient, 2018 deviendra l'année la plus faste depuis l'Exposition universelle de 1967. Parmi ceux qui visitent la métropole en plus grand nombre, on retrouve notamment les Chinois, dont les visites ont plus que doublé depuis 2014.

Ces visiteurs en provenance de l'empire du Milieu sont dorénavant le troisième groupe en importance, derrière les Américains et les Français.

En 2014, 54 000 touristes de la Chine ont visité Montréal, alors qu'ils devraient dépasser les 142 000 cette année. Ils seront 180 000 en 2020, selon les prévisions.

La création de liaisons aériennes directes entre Montréal et la Chine au cours des dernières années explique en grande partie la hausse du nombre de visiteurs.

« C'est vraiment pratique », indique une dame qui a pris un vol sans escale depuis Shanghai.

Dans le Vieux-Montréal, les commerçants et les restaurateurs se réjouissent de l'arrivée en grand nombre de ces nouveaux visiteurs, même s'ils posent certains défis, notamment celui de la langue.

L'installation de bornes de paiements compatibles avec le système chinois est également prévue dans ce quartier. « Il faut que les Chinois puissent comprendre les instructions, donc plutôt que de tout traduire, on va choisir des illustrations », indique Sophie Morin, directrice marketing et communications à la Société du Vieux-Port de Montréal.

Le Centre des sciences de Montréal, de son côté, indique plancher à l'ajout de pictogrammes dans ses expositions.

D’après le reportage d’Olivier Bachand

Plus d'articles