Après un an d'interruption, les travaux ont repris au square Viger, près du nouveau CHUM. Les travaux annoncés en 2015 devaient à l'origine être terminés à temps pour le 375e anniversaire de Montréal, mais on estime aujourd'hui que le réaménagement de cette place du centre-ville devrait être complété en décembre... 2019.

Le projet de réaménagement de deux des quatre îlots du square Viger avait été annoncé en grande pompe en juin 2015 en vue des célébrations du 375e anniversaire. Mais des experts ont découvert l'an dernier que le site n'était pas assez solide pour le réaménagement prévu. Le temps de préparer un nouveau devis et d'obtenir l'autorisation du ministère des Transports, les travaux ont pu enfin reprendre, mais pour à peine un mois.

« Nos travaux sont en cours et vont se poursuivre jusqu'à la mi-décembre, explique le porte-parole de la Ville de Montréal, Philippe Sabourin. Ce qu'on fait, c'est qu'on nivelle le site et on retire certains éléments de béton. À la mi-décembre, on prendra donc une pause. On va suspendre le chantier, parce que la prochaine étape sera au printemps 2018. [On installera alors] une membrane d'étanchéité. Cette membrane va nous permettre de protéger le tunnel Ville-Marie, qui passe, comme on le sait, juste en dessous du square Viger. »

À moins d'un nouveau retard, le personnel, les patients et les visiteurs du nouveau CHUM pourront donc suivre de leurs fenêtres le réaménagement complet du square à compter du printemps prochain. De nombreux murets de béton seront remplacés par des arbres, et la fontaine Mastodo du sculpteur Charles Daudelin y retrouvera sa place.

Le résultat final ne sera cependant pas visible avant deux ans.

« C'est sûr que c'est un des secteurs qui est en effervescence actuellement à Montréal, et la revitalisation de ce secteur contribue largement à ce que, dès décembre 2019, les citoyens montréalais puissent se réapproprier ce lieu-là », estime Philippe Sabourin.

La nouvelle administration Plante-Dorais sera ensuite appelée à décider si elle poursuit le réaménagement prévu des deux autres parties du square Viger, situées plus à l'est.

Or, la nouvelle mairesse déplore comment l'administration Coderre a planifié les travaux du square Viger.

« Ça a occasionné beaucoup de problèmes », reconnaît-elle d'emblée. « Une meilleure planification aurait permis [...] de s'assurer qu'on commence le chantier au bon moment en ayant toutes les autorisations d'avance. »

La partie du square Viger voisine du nouveau CHUM est fermée depuis l'été 2016. Les sans-abri qui fréquentaient le lieu ont adopté de nouveaux lieux, entre autres sur le Champ-de-Mars, à l'arrière de l'hôtel de ville.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine