Retour

Les travaux routiers, derniers de classe aux yeux des répondants à un sondage sur Montréal

Les Montréalais sont généralement moins satisfaits qu'en 2014 de l'entretien routier, de la circulation et du déneigement.

7707717Le dernier sondage réalisé en octobre dernier par la Ville de Montréal auprès de citoyens et d'entreprises démontre que 56 % des Montréalais considèrent que l'entretien routier est de bonne qualité, contre 61 % en octobre 2014.

En comparaison, 99 % des Montréalais sont satisfaits des services de pompiers et 87 %, du service de police. La satisfaction à l'égard de la circulation (69 %) et du déneigement (76 %) sont en baisse.

Le directeur général de la Ville, Alain Marcoux, et le président du comité exécutif, Pierre Desrochers, y voient le reflet des nombreux travaux en cours pour améliorer les infrastructures. Ils s'engagent à simplifier la vie des Montréalais avec une série de mesures, comme par exemple colmater plus rapidement les nids-de-poule.

« C’est un changement de culture complet à faire à la Ville, c’est un défi immense, mais je peux vous assurer qu’on a le goût de le relever », a déclaré M. Marcoux en conférence de presse.

De façon générale, les taux de satisfaction à l’égard de l'ensemble des services de la Ville de Montréal sont restés stables. Ils sont de 82 % parmi les citoyens et de 66 % chez les entreprises.

La proportion de citoyens qui ont le sentiment d’obtenir le niveau de services attendu pour leur argent est passée de 52 % en 2014 à 60 % en 2016.

L'opposition s'inquiète des services de base

La chef du parti Projet Montréal, Valérie Plante, fait une lecture différente des choses. « Force est de constater que la population n’est pas satisfaite des services de base, entre autres du déneigement, dont Denis Coderre avait fait sa marque de commerce, on voit que le taux de satisfaction est en baisse », a souligné Mme Plante.

Celle qui dirige l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville a aussi remarqué l'absence du maire de Montréal à cette conférence de presse.

Projet Montréal déplore aussi un manque de planification des travaux routiers, ce qui cause de nombreux détours pour les citoyens. Des réparations doivent être refaites parce qu'on reste en surface et qu'on ne touche pas à la structure sous-jacente, martèle aussi l'opposition.

Méthodologie

Le sondage téléphonique a été réalisé par la firme Léger en octobre 2016 auprès de 7614 répondants de 18 ans et plus, soit 400 personnes dans chacun des 19 arrondissements. Il comporte une marge d'erreur de 1,1 %, 19 fois sur 20. Quant au volet sur les entreprises, il a été réalisé auprès de 800 gestionnaires, en novembre 2016, et comporte une marge d'erreur de 3,5 %, 19 fois sur 20.

La perception des citoyens

Les services perçus comme étant de très bonne ou de bonne qualité

  • Entretien routier : 56 %, en baisse
  • Circulation : 69 %, en baisse
  • Déneigement : 76 %, en baisse
  • Permis de construction et rénovation : 77 %
  • Service d'urbanisme : 87 %
  • Sécurité policière : 87 %
  • Service d'aqueduc : 88 %
  • Collecte des matières résiduelles : 92 %
  • Loisirs : 96 %
  • Sécurité incendie : 99 %
  • Pompiers premiers répondants : 99 %

La perception des entreprises

Les services perçus comme étant de très bonne ou de bonne qualité

  • Entretien routier : 32 %, en baisse
  • Circulation et transports : 37 %, en baisse
  • Émission des permis de construction et rénovation : 60 %
  • Service d'urbanisme : 62 %
  • Déneigement : 67 %, en baisse
  • Transports en commun : 73 %, en baisse
  • Sécurité policière : 81 %
  • Collecte des matières résiduelles : 84 %
  • Services de l'eau : 89 %, en baisse
  • Sécurité incendie : 98 %
  • Pompiers premiers répondants : 98 %

Au moment où les résultats de ce sondage étaient dévoilés, le président du comité exécutif a présenté mercredi un plan d’action intitulé « Simplifier la vie des Montréalais », dont les trois priorités sont l’entretien du réseau routier, la circulation et le transport ainsi que le déneigement.

La Ville veut aussi améliorer le service 311 et les heures d’ouverture de ses services ainsi que simplifier certaines réglementations et demandes de permis.

Un Bureau de l’expérience client est responsable de la mise en oeuvre de ces priorités.

Un nouveau sondage devrait être réalisé à l'automne 2018. Ce sera un an après les élections municipales, qui ont lieu le 6 novembre prochain.

« Moi, je n’en fais pas un élément électoral. On en fait un élément de bonne gestion », affirme Pierre Desrochers. « On a un sondage, si je le regarde de façon générale, les citoyens nous disent malgré tout qu’ils sont satisfaits de la Ville. »

Avec des informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine