Retour

Lessio et Gilbert avec le Canadien à Philadelphie

Le Canadien retrouvera-t-il l'étincelle qui lui manque mardi soir face aux Flyers de Philadelphie? La réponse dans quelques heures.

Le Tricolore, qui n'a que 5 victoires à ses 24 derniers matchs, devra composer avec un autre obstacle : le Wells Fargo Center, le domicile des Flyers. Le CH y a perdu huit de ses neuf derniers matchs. Mais une victoire pourrait tout changer. 

« Chaque match est important, affirme Michel Therrien. Ça peut apporter une bonne dose de confiance. Il faut s'assurer de jouer un match solide, solide sans la rondelle en limitant le temps et l'espace aux attaquants. Il faut être très responsable aussi avec la rondelle. Des choses très importantes pour avoir du succès. »

Entre-temps, le CH étrennera sa récente acquisition, l'attaquant Lucas Lessio, rappelé des IceCaps dimanche. À Saint-Jean, Terre-Neuve, Lessio avait amassé 9 points, dont 3 buts, en 18 matchs.

À l'entraînement matinal, l'ancien joueur des Coyotes de l'Arizona (échangé contre Christian Thomas) patinait aux côtés de Torrey Mitchell et de Brian Flynn.

« Je suis très excité, lance Lessio. Porter le chandail du Canadien pour la première fois sera plutôt spécial, compte tenu de l'histoire de l'équipe et de ses Coupes Stanley. »

L'entraîneur-chef s'attend bien sûr à un peu de nervosité du joueur de 23 ans, qui fera ses débuts dans l'uniforme bleu-blanc-rouge. Mais le mot d'ordre reste le même : simplicité. 

« Il doit jouer simplement, insiste Therrien. Il est capable d'amener de l'énergie par son éthique de travail. Il a une bonne rapidité et est bon en échec avant. »

Par ailleurs, le défenseur Tom Gilbert, qui n'a pas joué depuis le 22 décembre dernier en raison d'une blessure au bas du corps, sera inséré dans la formation. Le numéro 77 sera jumelé à Mark Barberio à la ligne bleue. Ce qui veut dire qu'Alexei Emelin sera laissé de côté en compagnie de Greg Pateryn. 

Therrien explique que son défenseur russe a besoin de patiner et qu'en ce sens la pause du match des étoiles ne l'aide pas. L'entraîneur-chef rappelle le match du 26 décembre à Washington après le congé de Noël. Emelin avait terminé la rencontre avec un différentiel de -3. 

« On n'a pas eu une très bonne expérience le 26 décembre, où ça a été vraiment difficile pour lui dans ce genre de situation là. C'était seulement trois jours de congé à la période des fêtes. C'est malheureux, mais il faut vivre avec ça. »

C'est Mike Condon (13-13-4) qui sera devant le filet du Canadien. 

Le Tricolore (24-22-1) tentera de stopper sa glissade au classement. En deux mois, il est passé du sommet de l'Association de l'Est au 11e rang, à 3 points d'une place dans les séries.

De leur côté, les Flyers (21-18-8), qui occupent le 7e rang de la Division métropolitaine, compteront sur les services du gardien Steve Mason. Son acolyte Michal Neuvirth sera à l'écart du jeu pour une période de 7 à 10 jours, a fait savoir l'équipe mardi.

Si le programme de la semaine est passablement chargé pour le Canadien avec quatre rencontres en six jours, les prochains rivaux ne sont pas des puissances : Flyers, Sabres, Oilers et Hurricanes.

Formation probable du CH contre les Flyers :

Plus d'articles

Commentaires