Un autre bon test attend le Tricolore jeudi soir au Centre Bell avec la visite du Lightning de Tampa Bay, une équipe avec laquelle il luttera toute l'année pour le sommet de la Division atlantique.

Montréal (6-0-1) est rentré de Brooklyn après avoir arraché un gain de 3-2, mercredi, aux Islanders et à leur gardien Thomas Greiss.

Un autre solide gardien, Ben Bishop, tentera de se dresser devant les Radulov, Weber et autres nouvelles armes du Tricolore. Même avec deux dents en moins, résultat d'un puissant tir sur son masque, le gardien du Lightning (5-1-0) constitue un rempart des plus fiables.

En 17 départs face à la troupe de Michel Therrien, Bishop affiche un dossier de 10-3-3, une moyenne de 1,80 et un taux d'efficacité de ,932.

Le CH comptera sur Carey Price (3-0, 1,67, ,939), invaincu en trois matchs. Ce dernier voudra une fois de plus établir son statut de meilleur gardien de la LNH. Il affrontera le Lightning pour la première fois depuis le deuxième tour éliminatoire du printemps 2015.

Ce duel s'annonce des plus intéressants, d'autant plus que Montréal (3,71 buts en sept matchs) et Tampa Bay (3,83 buts en six matchs) sont parmi les quatre meilleurs pour la moyenne de buts marqués par match depuis le début de la saison dans la LNH.

Les joueurs du Lightning seront plus reposés, puisqu'ils attendent leurs adversaires à Montréal depuis mardi soir, après leur gain de 7-3 à Toronto. 

Carey Price et sa brigade défensive devront se méfier du trio composé de Vladislav Namestnikov, Steven Stamkos et Nikita Kucherov, qui a inscrit 10 points contre les Leafs.

Étant donné que le Canadien n'a pas tenu d'entraînement matinal, impossible de savoir si Therrien envisage des modifications à sa formation partante.

Le défenseur Mikhail Sergachev suivra-t-il un troisième match d'affilée du haut de la passerelle de presse?

Plus d'articles