Retour

Longueuil et Châteauguay lèvent leurs avis de faire bouillir l'eau

Les villes de Longueuil et de Châteauguay ont levé dimanche matin les avis de faire bouillir l'eau qu'elles avaient émis cette semaine. Les résidents de toutes les municipalités de la Rive-Sud peuvent donc recommencer à utiliser l'eau du robinet sans crainte de tomber malades.

La mairie de Châteauguay a d'abord avisé ses résidents et ceux des autres villes desservies par la Régie intermunicipale d'aqueduc de la Vallée de Châteauguay - soit Mercier, Sainte-Martine, Léry, Saint-Isidore et Saint-Urbain - qu'ils n'avaient plus à faire bouillir l'eau avant de la consommer.

« Les plus récents résultats d'analyses réalisées par un laboratoire indépendant accrédité démontrent que notre eau rencontre, en tous points, les critères du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en ce qui a trait à la qualité de l'eau potable », a-t-elle écrit sur son site web.

La Ville de Longueuil a ensuite annoncé que l'eau était désormais propre à la consommation dans l'arrondissement de Greenfield Park et dans le secteur de LeMoyne, après avoir effectué de nouveaux tests.

« Il n'y a donc plus d'avis d'ébullition en cours pour l'ensemble du territoire de l'agglomération », a-t-elle fait savoir par voie de communiqué.

Longueuil avait émis l'avis d'ébullition d'eau jeudi, après qu'on eut découvert un échantillon contaminé par des coliformes fécaux à son usine de traitement des eaux Le Royer, à Saint-Lambert.

Cet avis avait également affecté les résidents de Brossard, où l'avis de faire bouillir l'eau a été levé samedi.

Plus d'articles