Retour

Longueuil ne sait toujours pas quand elle pourra ouvrir la plage

En cette chaude journée internationale du bikini, on ne verra pas de maillot de bain à la plage de Longueuil. L'endroit demeure fermé jusqu'à au moins la mi-juillet en raison du niveau de l'eau exceptionnellement élevé du fleuve.

Un texte de Thomas Gerbet

Pour le moment, personne à Longueuil ne sait si et quand la plage municipale pourra ouvrir au public pour se rafraîchir dans le fleuve Saint-Laurent, à partir du parc de l'île Charron. Lors du conseil municipal, mardi soir, les élus n'avaient pas de bonnes nouvelles à donner à ce sujet­.

« C'est ça qui cause l'impossibilité d'ouvrir la plage et de la remettre en état », a expliqué la conseillère Sylvie Parent. Toutes les plages municipales sont soumises à la réglementation du gouvernement provincial, alors on ne peut pas déroger à ces obligations-là. »

Les Longueuillois ne sont pas chanceux avec leur plage. Inaugurée à l'été 2016 avec un an de retard, elle avait été fermée temporairement l'été dernier, en raison de la mauvaise qualité de l'eau.

La plage de Salaberry-de-Valleyfield demeure elle aussi fermée

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield maintient l'avis de ne pas se baigner dans le bassin du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée, ni de s’y aventurer avec une embarcation à rames ou à moteur, et ce, jusqu’à nouvel ordre. La municipalité estime que le niveau de l'eau restera élevé, voire augmentera jusqu'à au moins la mi-juillet.

« En raison de la crue printanière exceptionnelle, les vannes des barrages situés en amont et en aval du bassin doivent demeurer ouvertes, explique la Ville sur son site web. Le bassin se comporte davantage comme une rivière avec un courant très fort accentuant le danger. En cas de perte de contrôle, les baigneurs se retrouveraient rapidement devant le barrage, où le risque de noyade est évident. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine