Retour

Manifestation à Oka contre la construction d'un pipeline à Standing Rock

Des dizaines de personnes se sont rassemblées à Toronto et au parc national d'Oka, près de Montréal, en solidarité avec la Première Nation sioux de Standing Rock, au Dakota, qui s'oppose à la construction d'un pipeline sur son territoire.

Les manifestants répondaient à l'appel de la nation mohawk de Kanesatake. Munis de banderoles, ils ont bloqué l'une des quatre voies de la route 344 pendant plusieurs heures.

Selon la communauté et ses sympathisants, le projet endommagerait les réserves d'eau au Dakota du Nord et du Sud et mettrait en danger des lieux sacrés.

« C'est un enjeu qui déborde le Québec, c'est un enjeu mondial, les changements climatiques sont en cours », estime le coorganisateur de la manifestation Simon Dubois.

La construction du pipeline Dakota Access de la compagnie Energy Transfer Partners a suscité un important mouvement de contestation de la part de tribus indiennes, d'écologistes et de défenseurs des droits des Amérindiens.

Le projet de 3,8 milliards de dollars prévoit le transport de brut léger à partir des champs pétroliers de Bakken jusqu'à l'Illinois. Le tracé du pipeline passe à proximité de la réserve Standing Rock de la Première Nation des Sioux dans le sud du Dakota du Nord.

- Avec les informations de Laurence Niosi

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?