Retour

Manifestations du 1er Mai : au moins cinq arrestations à Montréal

Les policiers de Montréal ont arrêté au moins cinq personnes mardi lors des manifestations marquant la Journée internationale des travailleurs. Dans son bilan provisoire, le SPVM fait également état d'une interpellation en vertu d'un règlement municipal.

Parmi les personnes arrêtées figurent un homme de 38 ans, un homme de 26 ans, un jeune homme de 17 ans et une femme de 21 ans.

Une personne participant à la manifestation de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), qui a démarré au parc Lafontaine vers 18 h, fera face à des accusations de voie de fait sur un policier.

Dès le début de la marche, les policiers ont décidé de mettre un terme au rassemblement après que des manifestants eurent tiré « des pièces pyrotechniques et des roches en direction des policiers », rapporte le SPVM. Ces derniers ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Deux autres manifestations avaient lieu dans la métropole, dont la première a débuté au métro Parc, dans le secteur de Parc-Extension, vers 16 h 30. Elle s'est déroulée dans le calme. Les participants ont circulé dans les rues avoisinantes pour ensuite revenir au métro vers 17 h 45, où ils se sont dispersés.

Sur son site Internet, la CLAC dit sortir dans les rues pour dénoncer « les maîtres financiers du monde occidental et sept de leurs marionnettes politiques » pour désigner les dirigeants du G7 qui se retrouveront en juin à La Malbaie. La CLAC y voit « un cirque qui encouragera le travail gratuit donné par des stages non rémunérés, ce qui soutiendra les profits faramineux des magnats de l'immobilier qui nous forceront à sortir de chez nous ».

Une autre manifestation organisée par le Parti communiste révolutionnaire a débuté vers 19 h au square Philips, au centre-ville. Les manifestants se sont dirigés vers la tour de la bourse, avant de remonter vers le nord par la rue Robert-Bourassa pour marcher sur la rue Sainte-Catherine en direction du centre-ville.

Une fois à l'intersection des rues Metcalfe et Sainte-Catherine, « des agressions » ont eu lieu envers des policiers, rapporte M. Gingras.Les forces de l'ordre ont alors repoussé les manifestants au Square Dorchester, situé au centre-ville.Deux personnes en lien avec cette manifestation ont été arrêtées, a précisé le porte-parole du SPVM.

Dans son appel à la manifestation sur son site Internet, le PCR qualifie le lieu de la manifestation au centre-ville de « cœur du monstre hideux qu’est le capitalisme canadien, là où se concentre la richesse produite par notre classe et dont elle est dépossédée ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine