Retour

Marc Bergevin sera encore DG du Canadien l’an prochain, confirme Geoff Molson

Marc Bergevin sera encore le directeur général du Canadien la saison prochaine, a confirmé le président de l'équipe, Geoff Molson, vendredi, à l'occasion d'un événement de la Fondation du Canadien pour l'enfance à Montréal-Nord, en compagnie du roi et de la reine des Belges.

Le Canadien (26-33-12) est pour ainsi dire éliminé de la course aux séries. Il devrait les rater pour la deuxième fois en trois ans.

Geoff Molson a admis en mêlée de presse que cette saison 2017-2018 était « inacceptable » à tous les égards, en parlant spécifiquement du leadership, du développement, du recrutement et des joueurs qui composent l’équipe.

Mais Marc Bergevin, souvent montré du doigt pour les insuccès du Tricolore, n’en est pas le seul responsable, a tenu à dire le président, qui a affirmé du même souffle que son DG serait de retour en poste la saison prochaine.

« Il (Marc Bergevin) reconnaît aussi que c’est inacceptable. Ce n’est pas juste lui, c’est tout le monde. Je reste optimiste. La meilleure équipe dans l'Est en ce moment n’a pas fait les séries l’an passé, a dit Molson, en faisant référence au Lightning de Tampa Bay. Je regarde en avant, pas en arrière. »

Molson n’a pas voulu se prononcer sur les objectifs à atteindre sur la glace en 2018-2019, mis à part le fait que les séries éliminatoires étaient toujours dans le viseur de l’équipe. Cette saison sera la septième de Bergevin comme directeur général.

« Il va y avoir des changements, des ajustements, a poursuivi Molson. Marc est très capable de les faire. On va voir à la fin de la saison tout ce qui va se passer. »

Le Tricolore accueille la royauté belge

Molson et le Canadien recevaient vendredi la reine Mathilde et le roi Philippe 1er à l’École Le Carignan, où l'équipe a installé sa première patinoire Bleu Blanc Bouge.

Selon Molson, la première approche est venue de la famille royale elle-même, charmée par les efforts déployés par le Canadien dans la collectivité.

« Ils savent que nous faisons de bonnes choses dans la communauté, a indiqué Molson. Le roi et la reine voulaient le voir de leurs propres yeux. Leur entourage nous a approchés, et nous avons bâti une belle chimie avec eux. »

Leurs Majestés ont rencontré des élèves au gymnase de l’école avant de se rendre à la patinoire, où l’ancien du Canadien Steve Bégin a participé à la remise de cadeaux.

Bégin a également prêté son bâton au roi Philippe, qui a marqué le but le plus facile de son règne.

Plus d'articles