Maurice « Mom » Boucher, l'ancien chef de guerre des Hells Angels actuellement en prison, a été arrêté pour complot de meurtre à l'endroit du caïd Raynald Desjardins, lui-même incarcéré. Il aurait planifié le meurtre depuis le pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines.

C'est ce qu'on apprend aujourd'hui au terme d'une importante opération policière menée tôt ce matin contre le crime organisé par les policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

« Maurice Boucher et sa fille Alexandra Mongeau, intermédiaire entre ce dernier et Gregory Woolley, auraient planifié le meurtre de Raynald Desjardins », indique la Sûreté du Québec.

L'enquête menée depuis 2013 par la SQ, le Service de police de l'agglomération de Longueuil et le Service de police de Laval a permis d'identifier Gregory Woolley, 43 ans, de Saint-Hubert, comme étant « la tête dirigeante des gangs de rue et également un joueur d'influence important dans le cadre de cette alliance. Il est également un homme de confiance de Maurice Boucher », ajoute l'inspecteur-chef de la SQ.

Un lourd passé criminel

Maurice « Mom » Boucher a été condamné, le 5 mai 2002, pour les meurtres prémédités des gardiens de prison Diane Lavigne et Pierre Rondeau, de même que pour une tentative de meurtre sur un troisième gardien de prison, Robert Corriveau.

Il purge actuellement une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Compte tenu du temps qu'il a déjà passé derrière les barreaux dans le cadre de la détention préventive, il sera admissible à une demande de libération en 2022.

Raynald Desjardins, dont il aurait planifié l'assassinat, est un caïd qui a plaidé coupable à une accusation réduite de complot pour meurtre dans le dossier de la mort de Salvatore Montagna, assassiné le 24 novembre 2011 à Charlemagne, près de Montréal.

Même s'il a évité un verdict de culpabilité pour meurtre, il demeure  passible d'une peine de prison à vie. Il doit revenir à la cour en décembre prochain pour les recommandations sur la peine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine