Max Pacioretty a foulé la patinoire avant ses coéquipiers du Canadien, lundi, à Brossard, quelques heures avant le match contre les Red Wings de Détroit au Centre Bell. Le capitaine soigne depuis le 2 mars une blessure à un genou.

Le Tricolore n'a pas écarté la possibilité que l'attaquant effectue un retour au jeu d'ici la fin du calendrier, le 7 avril à Toronto. Début mars, l'équipe évoquait une fenêtre de rééducation de quatre à six semaines pour Pacioretty.

Le Canadien a amorcé une série de cinq revers le lendemain que l'Américain est tombé au combat, dans un match contre les Islanders, à Brooklyn. Les Montréalais ont jusqu'ici maintenu un dossier de 2-8-2 pendant l'absence de leur franc-tireur, auteur de cinq campagnes de 30 buts, dont quatre consécutives.

Pacioretty n'atteindra évidemment pas ce plateau cette saison. L'ailier gauche a touché la cible à 17 reprises et a ajouté 20 mentions d'assistance en 64 rencontres. Il a amassé au moins 60 points au cours des quatre dernières années, avec un sommet de 67 en 2014-2015 et en 2016-2017.

L'athlète de 29 ans affichait de grandes difficultés à faire scintiller la lumière rouge avant de tomber au combat. Il avait en effet marqué un maigre but à ses 15 derniers matchs et n'avait pas réussi à décocher un tir sur la cage adverse à cinq occasions durant le même intervalle de temps.

Pacioretty s'est récemment retrouvé au coeur de rumeurs qui l'envoyaient poursuivre sa carrière sous d'autres cieux. Le directeur général Marc Bergevin a toutefois choisi de conserver les services du no 67 à la date butoir des échanges.

Le Canadien (27-37-12) se mesurera en soirée aux Red Wings de Détroit (27-37-11) qu'il devance d'un point au classement de l'Est, au 13e rang.

Les deux formations ont baissé pavillon plus souvent qu'à leur tour à leurs 10 derniers matchs. Le CH a récolté deux victoires et cinq points, contre un gain et trois points pour les Wings.

Plus d'articles