Retour

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve veut contrôler sa population de chats

L'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve a lancé jeudi un projet-pilote afin de stabiliser et, à terme, diminuer sa population de chats errants.

L'opération Capture, Stérilisation, Retour, Maintien (CSRM) se déroule du printemps à l'automne.

Un montant de 10 000 $ a été octroyé à SPCA Montréal afin notamment de former les bénévoles et stériliser les chats.

Environ une centaine de chats pourront bénéficier du programme.

En point de presse, Karine Boivin-Roy, conseillère de Louis-Riel, a suggéré aux propriétaires de chats de les vacciner et les stériliser, et de faire l'achat d'un médaillon pour identifier l'animal.

Depuis 2010, plus de 4600 chats ont été stérilisés avec ce programme de la SPCA Montréal, réalisé dans une dizaine d'arrondissements. 

Chaque année, la période des déménagements et les vacances estivales entraînent une augmentation du nombre d'animaux abandonnés. On compte environ 11 000 chats errants à Montréal.

En 2011, l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie a interdit l'ouverture de nouveaux commerces de vente d'animaux domestiques, afin de responsabiliser les citoyens et favoriser l'achat d'animaux dans les refuges.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine