Retour

Mete et Hudon amorcent la saison avec le Canadien

Le Canadien de Montréal a confirmé, mardi soir, la présence de Charles Hudon et de Victor Mete dans sa formation au début du calendrier.

Un texte de Michel Chabot

David Schlemko, qui patinait en solitaire durant l'entraînement matinal, n’entamera pas la saison avant un certain temps. Claude Julien a annoncé que son nom avait été placé sur la liste des blessés.

Il n’y avait donc plus que 23 hommes au sein de la formation active. L’entraîneur-chef a cependant refusé de confirmer au terme de la séance que les joueurs toujours à Brossard sont ceux avec lesquels il amorcera la campagne.

Ainsi, même s’il semblait acquis que Victor Mete et Charles Hudon seraient en uniforme à Buffalo pour le match inaugural, jeudi, rien n'a été officialisé avant 18 h (HAE), presque une heure après la limite prescrite par la LNH.

Les deux joueurs ont alors dû ressentir un certain soulagement. Après l'entraînement, ils avaient reconnu qu'on ne devait rien tenir pour acquis, d'où la nervosité qui les accompagnerait jusqu'à ce que tout doute soit dissipé.

D'autres affichaient moins de réserve. Carey Price, par exemple, semblait déjà considérer Mete comme un coéquipier à part entière.

Mete s'est d'ailleurs retrouvé au centre de la patinoire pour les étirements à la fin de l'entraînement. En tapant du bâton sur la surface glacée, les autres joueurs de l'équipe semblaient à leur tour le féliciter pour sa promotion.

L'arrière a reconnu qu’il s’inspire du style de jeu de Torey Krug, diminutif défenseur des Bruins de Boston, dont le gabarit est identique au sien, mais dont le parcours a été différent.

« Il a gradué du hockey universitaire [aux États-Unis] et il a eu plus de temps pour se développer, a considéré Mete.

« Il n’y a pas si longtemps, à ses débuts, je le regardais jouer avec [Zdeno] Chara et je le trouvais bon. C’était à ma première ou deuxième année dans la Ligue junior de l’Ontario, et j’ai vu des similitudes entre nous. Il n’était pas le plus gros, mais il jouait comme s’il l’était. Il avait un impact. »

Claude Julien, qui a dirigé Krug à Boston, a aussi dressé un parallèle intéressant entre les deux petits défenseurs.

« Krug voulait montrer sa force et que rien ne lui faisait peur, mais ce n’est pas ce qui l’aidait dans son jeu. Au fur et à mesure, il a compris qu’il y a d’autres façons de gérer ça. Dans le cas de Mete, c’est la même chose. Je pense qu’il est assez intelligent, et il l’a probablement déjà compris. C’est là que les entraîneurs doivent montrer des vidéos, montrer la situation pour dire ‘’dans ce cas-là, au lieu de faire ceci, si tu fais cela, c’est à ton avantage.’’ »

« En même temps, il n’a pas peur de se lancer à l’attaque, et nous devons continuer de le laisser faire ça, tant que ce n’est pas à haut risque », a poursuivi Julien.

Cela dit, le Canadien a annoncé qu'Andreas Martinsen et Byron Froese avaient été cédés au Rocket de Laval, dans la Ligue américaine. Les noms des deux attaquants avaient été soumis au ballottage lundi et ils n'ont pas été réclamés.

Rare apparition

Price a donc pris la parole pour une rare fois depuis le début de la période d'entraînement. Le gardien de 30 ans estime que le Canadien a beaucoup de vitesse et de talent, et qu’il progresse dans la bonne direction.

Il croit qu’avec trois trios qui peuvent produire en attaque, le CH pourrait se trouver une nouvelle identité.

« Ce serait bien d’être reconnus comme une équipe qui marque beaucoup de buts, a dit Price en rigolant. J’aimerais que nous puissions combiner une bonne défense et une attaque productive. C’est ce que toutes les équipes souhaitent. »

Marc Bergevin disait il y a quelques semaines que la défense du Canadien est meilleure que l’année dernière. Price n’a pas osé contredire son directeur général.

« C’est une bonne brigade défensive, a-t-il dit, toujours souriant. Tout le monde patine bien et manœuvre bien avec la rondelle. Ça devrait être une bonne saison pour moi. »

L’optimisme est toujours à son paroxysme au début du mois d'octobre. Espérons que Price ne déchantera pas d’ici les Fêtes.

Le Canadien s’entraînera à nouveau mercredi matin à Brossard, avant de s’envoler pour Buffalo en après-midi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine