Retour

Meurtre d’Audrey Carey : trois personnes accusées en Oregon

Trois personnes sont accusées du meurtre d'Audrey Carey, la femme de 23 ans de Saint-Jean-sur-Richelieu retrouvée morte en Californie la semaine dernière.

Les suspects sont détenus à Portland, en Oregon, après avoir été accusés du meurtre d'une autre personne, Steve Carter, un instructeur de yoga américain retrouvé mort dans des conditions similaires à celles d'Audrey Carey, a annoncé la police de San Francisco.

Les trois accusés sont Morrison Haze Lampley, 23 ans, Sean Michael Angold, 24 ans, et Lila Scott Alligood, 18 ans. Les suspects sont décrits comme des marginaux, sans domicile fixe connu. Ils ont été appréhendés en Oregon, à environ 600 km au nord de San Francisco. Ils se déplaçaient alors à bord de la voiture de Steve Carter, retracée grâce au GPS. 

La police est par ailleurs en possession de l'arme à feu qui aurait servi à abattre M. Carter.

Des objets ayant appartenu à Audrey Carey ont été trouvés sur les suspects lors de leur arrestation pour le meurtre de l'instructeur de yoga, ce qui a permis aux autorités de faire le lien entre les deux affaires.

Le cadavre de Steve Carter, 67 ans, a été trouvé lundi sur un sentier de randonnée à Marin County, de l'autre côté du pont Golden Gate. Il avait été abattu, et son chien a aussi été blessé par balle, mais ce dernier, retrouvé attaché au cadavre de son maître, est toujours en vie.

Le cadavre d'Audrey Carey avait quant à lui été découvert par un passant, samedi dernier, près du club de golf Golden Gate Park, à San Francisco. On savait plus tôt qu'elle avait été trouvée avec une blessure à la tête. On sait maintenant qu'elle a été abattue.

La jeune femme, qui parcourait la côte ouest américaine, avait profité de son passage à San Francisco pour assister au festival de musique Hardly Strictly Bluegrass, dans le secteur où son corps a été découvert.

Elle a pu être identifiée par la police locale grâce à des documents découverts sur elle et à un téléphone cellulaire à proximité de son cadavre. 

La famille de la jeune Québécoise « pleine de vie et aimée de tous » a publié un communiqué mardi dernier pour remercier tous ceux qui lui ont exprimé des voeux de sympathie et offert leur appui. La famille précisait également vouloir vivre son deuil dans l'intimité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine