Retour

Mise en garde de la Ville contre des tentatives d'hameçonnage par texto

Des fraudeurs tentent d'escroquer des Montréalais par texto, prévient la Ville de Montréal, qui invite la population à être vigilante et à dénoncer ces tentatives d'hameçonnage.

Depuis quelque temps, plusieurs propriétaires de téléphone portable reçoivent des messages textes les informant que la Ville de Montréal leur a versé un remboursement à la suite d'un constat d'infraction. Ces messages sont accompagnés d'un lien vers un site similaire à celui d'Interac.

« Ne cliquez pas sur ces liens, sous aucun prétexte », écrit la Ville sur Twitter.

« Si vous recevez un message similaire, contactez sans tarder le Centre antifraude du Canada au 1 888-495-8501 », ajoute-t-elle, invitant les internautes à partager la mise en garde.

La Ville de Montréal a indiqué par courriel que ces tentatives d'hameçonnage sont indépendantes de ses serveurs. « Il n’y a aucune faille de sécurité des services informatiques de la Ville de Montréal », affirme son porte-parole, Frédéric Amiand.

L'administration municipale n'est pas la seule institution à servir de prétexte pour les fraudeurs. Plusieurs messages similaires circulent actuellement au nom d'Hydro-Québec et d'Apple, par exemple.

Ces messages rappellent aussi ceux reçus par une Sherbrookoise, flouée de 2000 $ en février dernier par un fraudeur ayant utilisé le nom de Bell Mobilité pour arriver à ses fins. Les fonds promis – 28,97 $ – ont bien été déposés dans son compte de banque. Toutefois, ce que la victime ne savait pas, c'est que les fraudeurs avaient désormais accès à toutes ses informations bancaires et qu'ils pouvaient se servir allégrement.

Plus d'articles

Commentaires