Retour

Mobilisation pour un quartier inclusif sur le site de Blue Bonnets

Des résidents et des groupes communautaires du quartier Côte-des-Neiges à Montréal se rassemblent aujourd'hui devant l'Hôtel de Ville de Montréal pour demander à l'administration Plante de faire un projet inclusif et innovant sur le terrain de l'ancien hippodrome Blue Bonnets. Ils profitent du début des travaux de démolition sur le site pour réclamer la construction de 2500 logements sociaux dans le futur développement immobilier.

Un texte de Fannie Bussières McNicoll

Depuis lundi, une vingtaine de travailleurs de l'entreprise Démo Spec s'affairent à sécuriser l'immense terrain de 43 hectares en prévision des travaux de démolition prévus jusqu'en décembre.

L'organisatrice communautaire de Projet Genèse, Claire Abraham, imagine déjà le développement qui pourrait s'y ériger dans quelques années. Elle souhaiterait que naisse sur les cendres de l'ancien hippodrome un projet qui soit à l'image des besoins des résidents du quartier.

Le projet développé par l'organisme Projet Genèse, la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges et la firme d'architecture Rayside-Labossière, à la suite de la tenue d'un Forum citoyen en 2014, propose de miser sur une vision d'ensemble pour le quartier au lieu de bâtir des artères simplement résidentielles.

Leur suggestion est de donner à ce lieu de vie un caractère inclusif, accessible, social et innovant.

« On peut imaginer des logements sociaux parsemés çà et là, des logements pour des familles, plusieurs petits parcs, beaucoup de pistes cyclables, quelque chose de vert, de culturellement riche avec beaucoup d'espaces pour la communauté », illustre Claire Abraham.

L'architecte Ron Rayside, qui suit ce dossier de près depuis plusieurs années, ajoute qu'il faudrait prévoir au moins une école primaire et une école secondaire pour accueillir les familles qui s'y installeront.

« Ce qu'on cherche avant tout, c'est un aménagement avec une certaine cohérence et une mixité sociale afin d'avoir un vrai quartier qui se tienne », estime-t-il.

Ne pas répéter les erreurs du passé

Claire Abraham craint que les promoteurs immobiliers ne se saisissent du site bientôt vacant pour y faire un développement qui ne tienne pas en compte les demandes et les besoins des résidents actuels du quartier.

Elle rappelle que c'est ce qui s'est passé dans les dernières années à un jet de pierre du site de l'ancien hippodrome Blue Bonnets. Le secteur du Triangle de Côte-des-Neiges s'est développé à coups d'imposants immeubles à condominiums, malgré une consultation citoyenne qui avait recommandé un plan tout à fait différent.

L'organisatrice communautaire souhaite éviter l'embourgeoisement de ce quartier où une proportion importante des résidents vivent sous le seuil de pauvreté. « On a peur que ça finisse en tours à condos, que les gens du coin – les gens qui en ont vraiment besoin – ne pourront pas se permettre de payer pour y vivre. »

Ron Rayside rappelle que le fait que la Ville de Montréal soit propriétaire représente une chance à ne pas manquer.

La Ville se veut rassurante

La conseillère du district Côte-des-Neiges et responsable du dossier de l'Habitation à la Ville de Montréal, Magda Popeanu, assure que l'administration Plante compte prioriser la construction d'un quartier intégré sur ce site.

Elle juge qu'il est trop tôt pour promettre un nombre précis de logements abordables, mais rappelle que le développement d'un parc de logements sociaux est une priorité de la mairesse, Valérie Plante.

Elle promet également qu'une consultation se tiendra et que la Ville compte bien conserver le contrôle de ce développement immobilier à venir. « On n'a pas l'intention de vendre des terrains tant qu'il n'y a pas un plan et une consultation publique qui va décider sur le modèle de développement de ce site. »

Claire Abraham répond qu'au-delà d'une grande consultation, il faudra que la Ville assure un suivi des recommandations qui en émergent.

Selon l'échéancier prévu, une fois la phase de démolition terminée, Montréal devra encore procéder à la décontamination des sols avant d'entamer le processus de consultation, puis de vente des terrains. Aucune date n'est encore déterminée quant au début de l'aménagement immobilier de ce site.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine