Retour

Mondial junior : l'engouement montréalais tarde... encore

À sept mois du prochain Championnat du monde de hockey junior, la vente de billets est encore au ralenti pour les matchs qui seront disputés au Centre Bell.

Un texte de Jean-François Chabot

Même si les rencontres pour les médailles d'or, d'argent et de bronze seront cette fois présentées à Montréal, le président du tournoi Denis Hainault reconnaît à mots couverts que la ferveur des amateurs se fait attendre.

« On est encore loin de l'événement. Nous sommes confiants que les amateurs de hockey ne voudront pas rater cette occasion de voir les meilleurs jeunes joueurs au monde en action. Cela fait 39 ans que Montréal n'a pas accueilli la finale. La dernière fois, un certain Wayne Gretzky avait épaté la galerie », s'est empressé de rappeler M. Hainault dans une entrevue téléphonique à Radio-Canada Sports.

Toronto en avance

L'engouement est toutefois déjà plus fort à Toronto, aussi hôtesse du tournoi où s'est déroulée la phase finale il y a deux ans.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cet état de fait. La popularité du tournoi du temps des Fêtes ne se dément pas dans le reste du Canada qui accueille ce rendez-vous pratiquement tous les trois ans.

Équipe Canada junior disputera tous ses matchs de la phase préliminaire dans la Ville Reine.

Ainsi, la seule occasion qu'aura le public montréalais et québécois d'applaudir ses favoris avant les quarts de finale prendra la forme d'un match préparatoire, le 19 décembre, contre la Finlande, championne en titre.

Une sortie qui coûte cher

Le prix des billets peut aussi s'avérer un frein, ce que réfute M. Hainault. Il insiste sur la qualité du spectacle offert dans un amphithéâtre de premier plan.

Ainsi, des forfaits allant de 2 à 19 matchs sont offerts à des prix qui font sourciller les portefeuilles. Des duos de matchs à l'horaire le jour (13 h ou 17 h 30) sont disponibles à 68 $ ou à 98 $.

Mais il vous en coûtera 166 $ pour un ensemble de deux matchs, soit un match préliminaire excluant le Canada et le match pour la médaille d'or.

Les forfaits de quatre matchs vont de 254 $ à 400 $ et comprennent un match quart de finale ou une demi-finale.

Et même si des sièges individuels sont offerts à 35 $ pour les rencontres du groupe comprenant le Danemark, la Finlande, la Suède, la Suisse et la République tchèque, le fait demeure que les forfaits pour les 19 matchs au Centre Bell coûtent de 696 $ à 1887 $ chacun selon l'emplacement de votre siège.

Les prix l'an dernier, à Helsinki, étaient loin d'être aussi prohibitifs.

« C'est une question d'offre et de demande. Le hockey est le sport le plus populaire ici », a dit M. Hainault, en insistant sur le fait que tous les profits du tournoi sont versés aux associations de hockey mineur partout au Canada.

« On parle de plusieurs millions de dollars », a ajouté le président du tournoi, sans toutefois préciser le montant récolté et redistribué en 2015.

« Les provinces hôtes (le Québec et l'Ontario dans ce cas-ci) en touchent de plus grandes parts », a confirmé M. Hainault.

Il n'y a pas de doute que le Centre Bell fera le plein pour les matchs du Canada dans la phase éliminatoire et pour le tour des médailles.

Comme ça a été le cas en 2015, Montréal risque d'être montrée du doigt pour ne pas s'être enflammée pour les autres duels d'un tournoi qui suscite tellement d'intérêt ailleurs au pays.

Le hockey est une passion au Québec aussi, mais pas à n'importe quel prix.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine