Retour

Mont-Royal adopte le projet du complexe Quinze40

La Ville de Mont-Royal a donné son aval à la construction du complexe Quinze40, lundi soir, au conseil municipal, où un seul conseiller s'est opposé au projet. Le centre commercial et de divertissement, qui porte officiellement le nom de Centre Royalmount, sera construit près du croisement des autoroutes 15 et 40.

Le conseiller Louis Dumont a été le seul à s'élever contre le projet du Quinze40.

À l'origine du projet montréalais, le promoteur CarbonLeo, qui est également derrière le complexe Dix30 construit à Brossard, sur la Rive-Sud de Montréal.

Le projet du Quinze40, qui sera construit sur un terrain d'une taille comparable à celui du parc Lafontaine, est évalué à 1,7 milliard de dollars. Le complexe sera construit près de la station de métro De la Savane sur la ligne orange du métro de Montréal.

Le complexe comptera une salle de spectacle de 3000 sièges, un parc aquatique, un complexe de cinémas intérieur et un cinéma extérieur sur le toit vert de la construction. Le complexe fera également de la place à des restaurants, des terrasses, deux hôtels, un anneau de glace extérieur pour le patinage et des espaces de bureaux.

Le promoteur prévoit également la construction d'une traverse piétonnière pour enjamber l'autoroute Décarie et permettre aux consommateurs d'atteindre ses établissements.

Projet critiqué

Le projet a essuyé les critiques des commerçants locaux et de politiciens. L'ancien directeur général de l'Association des marchands du boulevard Saint-Laurent, Glenn Castanheira, estime que le projet détournera la fréquentation des citoyens du centre-ville de Montréal.

Le chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal et du parti Projet Montréal, Luc Ferrandez, soutient également que l'arrivée d'un tel complexe réduira l'achalandage des commerces du boulevard Saint-Laurent, de l'avenue du Mont-Royal et de la rue Saint-Hubert.

La question de la circulation a également soulevé des critiques. Des citoyens craignent que l'afflux de consommateurs vers le Quinze40 n'aggrave les problèmes de circulation vécus dans le secteur des autoroutes 15 et 40.

De son propre aveu, le futur complexe commercial attirera quelque 20 000 voitures de plus dans le secteur. Fort d'une étude réalisée par la firme d'ingénieurs WSP Global - anciennement connue sous le nom de Genivar - CarbonLeo soutient qu'il ne s'agit que d'une augmentation du trafic routier de l'ordre de 5 % par rapport au nombre de véhicules empruntant les deux autoroutes chaque jour.

Plus d'articles

Commentaires