Retour

Montréal adopte la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones

« Journée historique » pour Montréal, lundi, alors que le conseil municipal a unanimement adopté la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones.

Cette adoption survient 10 ans après la rédaction du texte par l'organisation internationale, et sept ans après la reconnaissance de cette résolution par le Parlement canadien.

Le texte reconnaît certains droits collectifs et individuels aux peuples autochtones.

On y retrouve entre autres le droit à l'autodétermination, ainsi qu'un appel aux États issus de la colonisation à mettre sur pied des mécanismes de réparation pour, par exemple, des cas de dépossession ou d'assimilation forcée.

Montréal prévoit entre autres ajouter un symbole autochtone au drapeau montréalais, « un geste symbolique important », avance le maire Denis Coderre.

La Ville envisage par ailleurs la création d'un poste de commissaire aux affaires autochtones.

Enfin, une démarche de réconciliation avec les peuples autochtones a été entamée par la métropole en juin dernier. Ces travaux, dotés d'un budget de 340 000 $, seront effectués en collaboration avec l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Plus d'articles

Commentaires