Retour

Montréal et St-Lambert travaillent de concert pour limiter le bruit au parc Jean-Drapeau

Les résidents de Saint-Lambert pourraient bénéficier très bientôt de la quiétude qu'ils réclament depuis tant d'années. Leur municipalité s'est entendue avec les instances montréalaises pour mieux gérer le bruit produit par les spectacles tenus au parc Jean-Drapeau.

La Ville de Saint-Lambert, l'arrondissement de Ville-Marie et la Société du parc Jean-Drapeau ont confirmé mercredi s’être entendus pour établir une limite au nombre de décibels (dB) que pourront engendrer les concerts à partir de l'été 2019, comme le rapportait Radio-Canada il y a un peu plus d’un mois.

La Ville de Montréal n'a pas voulu établir de limite de bruit dès cet été, car les contrats avec les artistes qui doivent se produire étaient déjà signés, certains réclamant le droit de générer jusqu’à 120 dB. Les seuls cris et applaudissements du public peuvent atteindre 95 dB.

Un comité technique surveillera tout l’été les données colligées à l’aide de trois sonomètres. À terme, il formulera des recommandations et proposera un plafond de décibels, qui pourrait être effectif dès le printemps 2019.

À partir de juillet et jusqu’en septembre, le niveau sonore sera mesuré toutes les 15 minutes et les données seront affichées en temps réel sur une page web publique. Les prises de son seront faites dans l'espace du parc Jean-Drapeau dédié aux spectacles, aux abords d'Habitat 67 et aux limites des propriétés résidentielles de Saint-Lambert.

« Nous travaillons désormais main dans la main sur la gestion du bruit liée aux événements estivaux », ont indiqué dans un communiqué Pierre Brodeur, maire de Saint-Lambert, Jean-François Parenteau, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et maire de l'arrondissement de Verdun, ainsi que Ronald Cyr, directeur général de la Société du parc Jean-Drapeau.

« Nous sommes donc confiants de trouver des solutions à court et à long termes pour que les relations demeurent le plus harmonieuses possible », ont-ils ajouté.

Les citoyens sont par ailleurs invités à transmettre leurs commentaires auprès du Service à la clientèle du parc Jean-Drapeau, les soirs de spectacles, par téléphone au 514 872-6120 jusqu'à 21 h , ou par courriel à clientele@parcjeandrapeau.com après 21 h.

Une soirée d'information aura également lieu le jeudi 28 juin au centre multifonctionnel de Saint-Lambert.

Un combat sans fin

La Ville de Saint-Lambert se plaint depuis de nombreuses années du bruit qu'occasionnent les événements présentés au parc Jean-Drapeau, s'adressant même aux tribunaux.

Le processus judiciaire a d'ailleurs déjà coûté près de 1 million de dollars en frais d'avocats à la municipalité.

L'an dernier, en juillet, le rock musclé du groupe Metallica avait fait son lot de mécontents.

« On est souvent ridiculisés dans les journaux, mais sur la route 132 et le boulevard Riverside, hier soir, on était comme au spectacle », avait raconté le maire d'alors, Alain Dépatie, au lendemain du concert.

« Il y avait plein de gens qui écoutaient le spectacle comme s’ils avaient été [au parc Jean-Drapeau] », avait-il ajouté.

Les plaintes avaient commencé à affluer à l’hôtel de ville de Saint-Lambert dès l'après-midi précédant le spectacle, simplement à cause des tests de son.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle