Retour

Montréal inaugure un centre de formation pour l’entretien des réseaux d’eau

Le tout premier Centre de formation consacré à l'entretien des réseaux d'aqueducs et d'égouts du Québec vient de voir le jour à Montréal.

Conçu par des employés de la Ville, il doit permettre aux 300 cols bleus qui installent, réparent et entretiennent ce réseau, l'un des plus âgés au pays, de mieux se former sur de véritables équipements, sans avoir besoin d'aller dehors.

Une manœuvre mal effectuée, comme la simple ouverture d’une vanne, peut en effet avoir un impact majeur sur le reste du réseau, dont certaines parties datent des années 1900.

« Ça peut créer un bris, s’il y a un maillon faible, un point faible. Un joint, il peut éclater, et là c'est l'excavation, la perte d'eau, la fermeture d'eau pour les citoyens », explique le contremaître et formateur Jean-François Dubois.

La formation de 200 heures permettra aux travailleurs de comprendre le fonctionnement des vannes, des bornes d’incendie ou d'autres équipements, à bien les manipuler et à utiliser les bons outils pour les faire fonctionner.

« Ce qui est particulier dans ce centre- là, c'est d'avoir des installations à l'échelle réelle, dans un environnement qui est contrôlé, avec tous les équipements qui sont vraiment représentatifs de ce qu'on retrouve sur le réseau, mais où on peut voir les impacts des différentes manipulations », indique la directrice du service de l'eau de la Ville de Montréal, Chantal Morissette.

Le programme de formation est issu du projet Maxim’eau, qui vise à développer l’expertise interne de la Ville dans le domaine de l’eau et à améliorer l’entretien des réseaux d’aqueduc et d’égout.

En plus de former ses employés, la Ville veut informatiser ses opérations et revoir la gestion de ses approvisionnements.

Avec des informations de Marie-Laure Josselin et de Julie Marceau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine