Retour

Montréal-Nord veut mettre de l'ordre dans la collecte de dons

L'arrondissement de Montréal-Nord prévoit retirer dans les prochains jours une cinquantaine de boîtes de collecte de dons sur son territoire, si elles ne sont pas conformes à la réglementation adoptée l'an dernier.

Plusieurs boîtes ont été installées sans autorisation ou présentent des problèmes d'insalubrité. Certaines sont mal identifiées, débordent ou alors nuisent à la circulation en raison de leur emplacement.

L'arrondissement dit avoir tenté de sensibiliser depuis quelques mois les propriétaires des boîtes de collecte de dons, mais en vain. D’où son intention de sévir désormais contre les contrevenants.

La mairesse Christine Black affirme que les propriétaires de boîtes de collecte « ont reçu des lettres pour un avis de 14 jours » et que « dans les prochains jours, s'ils n'ont pas ramassé leur boîte, nous allons les récupérer et les garder chez nous pendant 60 jours à un endroit où ils devront venir les chercher. Sinon, on va s'en départir ».

« Pollution visuelle »

La Fondation des grands frères et grandes sœurs entend respecter la réglementation. Son directeur général, Jean Laberge, constate d'ailleurs une prolifération de telles boîtes dans la région.

Les collecteurs, qui sont pour la plupart des « entreprises privées », d’après M. Laberge, devraient installer « les boîtes avec des autorisations », et ce, pour que la concurrence soit « loyale et non déloyale ».

Plusieurs villes et arrondissements ont sévi au cours des dernières années contre la multiplication des boîtes de collecte de dons. Montréal-Nord dit s'inspirer de la réglementation en vigueur dans l'arrondissement de Pointe-aux-Trembles-Rivière-des-Prairies.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires