Retour

Montréal reçoit 12 millions pour assurer l'intégration des immigrants

La Ville de Montréal aura désormais plus de pouvoirs en matière d'intégration des immigrants. Elle recevra aussi plus d'argent du gouvernement québécois pour favoriser l'intégration des nouveaux arrivants, notamment en favorisant leur emploi.

La mairesse Valérie Plante et le ministre de l'Immigration, David Heurtel, ont parlé d'un accord « historique », vendredi, l’enveloppe qui y est attachée s’élevant à 12 millions de dollars pour la période 2018-2021. À titre comparatif, l'entente de 2011-2014 n'était que de 900 000 dollars.

L’administration Plante s’est engagée à investir la même somme que Québec pour soutenir les organismes communautaires et développer de nouveaux programmes qui seront gérés par son Bureau d'intégration des nouveaux arrivants.

Si Montréal obtient plus d'autonomie en matière d'immigration, c'est grâce à ses nouveaux pouvoirs découlant de son statut de métropole.

La Ville n'a pas encore élaboré son plan d'action, mais il y sera assurément question d’aide à l’emploi, a souligné Mme Plante.

« L’intégration économique, c’est un sujet qui m’est cher. Et je ne suis pas la seule à partager cette préoccupation, puisque l’accès à un emploi est un des plus importants facteurs » permettant à un nouvel arrivant de faire sa place dans la société d'accueil, a déclaré la mairesse.

Son administration compte aussi bonifier les services de proximité, développer les capacités d'accueil de la Ville et soutenir des projets d'intégration et de francisation des immigrants.

À ce chapitre, l’entente tient compte des récentes critiques de la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc.

Dans son rapport de novembre dernier, Mme Leclerc avait dressé un portrait très négatif du programme québécois de francisation des immigrants, en déplorant son taux d'abandon élevé et son faible nombre d’inscriptions. La vérificatrice générale avait également noté que 90 % de ceux qui complètent le cours de francisation sont incapables de fonctionner au quotidien en français.

Cette année, Québec prévoit recevoir jusqu’à 53 000 immigrants. Montréal devrait accueillir 70 % d'entre eux.

Avec la collaboration de Sarah Sanchez

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards