Retour

Montréal veut plus de pouvoirs... et de ressources

Le gouvernement du Québec devrait accorder plus d'autonomie et de souplesse à la Ville de Montréal, selon le comité de travail sur le statut de métropole, qui a dévoilé son rapport ce matin.

Le rapport du comité, qui travaille sur le dossier depuis un an, contient 35 recommandations traitant des aspects suivants :

  • L'habitation
  • Lutte contre la pauvreté
  • L'accueil des immigrants
  • L'itinérance
  • Le développement économique

La Ville souhaite ainsi éviter de demander la permission à un ministre ou un sous-ministre afin d'intervenir dans un dossier ou un autre sur son territoire. Le rapport recommande également une meilleure organisation des pouvoirs et des finances de la Ville.

Afin de s'acquitter de ses nouvelles responsabilités, la Ville de Montréal réclame aussi de nouvelles sources de financement.

Le maire Coderre s'interroge sur la possibilité d'éviter les dédoublements de responsabilités et des dépenses qui y sont associées.

La présidente du comité, Monique F. Leroux, a précisé que les membres ont travaillé en tenant compte du contexte d'austérité dans les finances publiques. « Donc, on a travaillé sur un esprit d'optimisation, et c'est ça qui nous a vraiment animés dans les propositions que nous faisons », a-t-elle ajouté.

Le gouvernement du Québec a promis de revoir le statut des villes de Montréal et de Québec dans un projet de loi qui devrait être déposé à l'automne 2016.

Plus d'articles

Commentaires