Retour

MTElles : 500 000 $ pour accroître la participation des Montréalaises à la démocratie

Condition féminine Canada accorde un demi-million de dollars à trois organismes dans le cadre de l'initiative MTElles, qui vise à accroître la participation démocratique des femmes à Montréal.

Le projet, qui a vu le jour l'été dernier, a été officiellement lancé jeudi en présence de la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Il vise à faire en sorte que les femmes participent davantage dans les instances démocratiques municipales comme le conseil municipal, les conseils d'arrondissements, les consultations de l'OCPM et les tables de quartiers.

Même s'il n'existe aucune statistique sur la participation des femmes à ces instances, « dans la littérature [scientifique], on évoque déjà des obstacles de participation », fait valoir Rosa Pires, agente de développement pour Concertation Montréal, un des trois organismes subventionnés par Ottawa aux côtés de Relais-Femmes et de la Coalition des tables de quartier.

La difficile conciliation travail-famille demeure probablement « le premier obstacle » à surmonter, selon Mme Pires. « Une fois que les femmes ont été à leur travail rémunéré, qu'elles sont encore majoritairement en charge des soins des aînés et des enfants... Après ça, est-ce qu'il reste du temps pour l'engagament? C'est la grande question. »

Mme Pires invoque aussi « les conditions dans lesquelles se tiennent les consultations publiques », comme l'absence de haltes-garderies, les horaires tardifs et le manque d'accessibilité pour les femmes handicapées, pour justifier la tenue d'un exercice comme celui de MTElles. Des ajustement sont possibles, estime-t-elle, soulignant qu'une cinquantaine de séances publiques ont déjà été étudiées depuis le début du projet.

Un rapport d'étape faisant un état des lieux devrait être publié au printemps. Des pistes de solutions seront identifiées et mises en place par la suite.

Plus d'articles