Retour

Nous voulons être des aspirants à la Coupe tous les ans –Trevor Timmins

À la veille de la séance de repêchage de la Ligue nationale de hockey présentée à Dallas, Trevor Timmins des Canadiens de Montréal, a rencontré la presse.

De son propre aveu, l'adjoint au directeur général se sent fébrile.

Il a évoqué ses états d’âme, mais il a aussi rappelé à plusieurs occasions qu’il ne dévoilerait aucun secret de l’organisation sur sa stratégie de repêchage. « On se prépare à toutes les éventualités. Il faut s’attendre à l’imprévisible », a affirmé Timmins.

Le tableau des prospects que Timmins garde si jalousement secret est élaboré au moyen d’une méthode propre aux Canadiens de Montréal. Un travail colossal est effectué en amont afin de déterminer qui seront les joueurs les plus susceptibles de remplir leurs promesses.

À cet égard, Timmins a pu avoir recours aux conseils de Dominique Ducharme, le nouvel ajout au personnel d’entraîneurs du Canadien. Fort de ses dix années d’expérience à un poste d’entraîneur dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec, Ducharme apporte au Tricolore un trésor de connaissances sur les futurs joueurs de la grande ligue.

« On possède de l’information privilégiée sur plusieurs joueurs », a reconnu Timmins avec un clin d’œil dans le ton.

Le Canadien possède quatre choix de deuxième tour et dix au total. L’organisation pourrait très bien se servir de certains d’entre eux pour obtenir un joueur mieux classé. Une cascade de coups de téléphone entre les différents directeurs généraux et de tractations de coulisses sont à prévoir. L’adjoint de Marc Bergevin a d’ailleurs comparé les deux jours de repêchage au film Le pari (Draft Day) sorti en 2014 sur une séance de repêchage de la NFL.

Plus d'articles