L'Impact de Montréal a recommencé l'entraînement, lundi, à Orlando en Floride, après une journée de congé.

C'était la huitième journée de travail de l'équipe, qui n'est pas dans le même esprit qu'il y a un an. Les joueurs se sentent plus à leur aise.

« L'an dernier, notre saison a commencé brutalement avec la Ligue des champions, a rappelé Dominic Oduro.

« Cette année, il n'y a rien d'autre que le début de la saison MLS, alors nous y allons tranquillement avec notre condition physique, notre esprit d'équipe, notre cohésion, ajoute l'attaquant. Jusqu'à maintenant, tout le monde s'adapte bien. »

« Il n'y a pas d'urgence, et tout progresse comme on le veut. Jusqu'à maintenant, nous suivons notre plan de match, affirme Oduro. Nous mettons en pratique sur le terrain ce que nous décidons sur papier. Nous y allons à la semaine, et cette semaine, nous travaillons sur notre condition physique. On court beaucoup. Là, je suis fatigué, et j'ai hâte d'aller faire un petit dodo. »

L'absence de Didier Drogba, qui s'entraîne en solitaire au Qatar, a noirci les pages des nombreuses gazettes du Québec. Mais il reste que le coeur de l'équipe est à Orlando, et les joueurs se connaissent bien, ce qui facilite le retour au travail.

« Beaucoup de joueurs sont revenus, donc on a une longueur d'avance par rapport à l'année dernière, a expliqué Maxim Tissot. On est moins stressés. »

« Notre préparation se fait en deux parties. La semaine dernière, on a travaillé sur l'aspect offensif. Cette semaine, c'est sur l'aspect défensif. C'est très bien organisé, très bien structuré », a-t-il conclu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine